Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Propriété intellectuelle

Brevets

L’excellentAllen & Overy LLP est reconnu pour son expérience de premier plan dans la gestion de contentieux de brevets stratégiques dans le domaine pharmaceutique. Le cabinet gère plusieurs dossiers qui remettent en cause le régime juridique français. L’équipe d’une quinzaine d’avocats conseille de grands groupes pharmaceutiques. Elle a représenté Novartis dans un litige l’opposant à Teva et Biogaran et portant sur la reconnaissance de brevets pour une seconde utilisation thérapeutique. Le cabinet a récemment obtenu une décision favorable de la Cour d’Appel de Paris pour son client Merck Sharp & Dohme concernant la brevetabilité d’un régime posologique. L’équipe est également dotée d’un grand savoir-faire dans le domaine des télécoms et de la high-tech où elle assiste de grands clients. Le cabinet intervient dans plusieurs litiges portant sur des brevets essentiels, notamment aux côtés de Samsung dans un contentieux emblématique l’opposant à Apple s’agissant des brevets essentiels contenus dans les smartphones et tablettes. Daiichi Sankyo, Google et Sisvel sont clients. L’équipe traite des dossiers de marques. A la tête de l’activité, Laëtitia Bénard ‘possède une excellente connaissance de sa matière et des tribunaux’ et ‘contribue par son travail à mettre la France aux avant-postes de la modernité dans le domaine des brevets pharmaceutiques’. Sont également recommandés: ‘le pragmatique et tenace’ David Por, ainsi que le nouveau promu associé Alexandre Rudoni.

Bird & Bird possède ‘une bonne expertise dans le domaine pharmaceutique, et délivre un conseil stratégique dans les contentieux de brevets’. Le cabinet traite des affaires de premier plan, notamment pour des clients tels qu’Actavis. Il est également impliqué dans des litiges emblématiques dans le domaine des télécoms. L’équipe a aussi défendu Unibeton dans un contentieux de brevets initié par Lafarge. A la tête de l’activité, Yves Bizollon est un conseil de ‘haute qualité’. Jouent également un rôle majeur dans l’équipe: Anne-Charlotte Le Bihan et Géraldine Arbant qui était auparavent chez Fidal. Le cabinet traite enfin des dossiers de marques, de dessins et modèles et de droits d’auteur. Marc Schuler est aussi recommandé sur ces aspects.

Chez Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I., l’équipe de droit de la propriété intellectuelle et industrielle, d’une vingtaine d’avocats, est dotée d’une expertise de premier plan en matière de contentieux de brevets. Elle est très active dans le secteur pharmaceutique où elle agit régulièrement pour le compte de génériqueurs. Le cabinet est également impliqué dans un litige emblématique dans le secteur des télécoms aux côtés de Nokia Siemens Networks où il a récemment obtenu de bons résultats. L’équipe a enfin favorablement défendu La Maison du Café devant le tribunal de première instance de Paris qui a annulé plusieurs des brevets que Nestlé détenait sur ses capsules de café Nespresso. L’activité est dirigée par Grégoire Triet qui figure parmi les experts de référence du marché, ainsi qu’Arnaud Michel, Emmanuel Larere et Raphaëlle Dequiré-Portier.

La boutique européenne Hoyng Rokh Monegier compte parmi ‘les cabinets de référence du marché’ pour les contentieux de brevets, ‘capable de traiter des litiges d’ampleur nationale et internationale’. L’équipe d’une douzaine d’avocats ‘possède une grande connaissance technique et répond d’une bonne compréhension des enjeux commerciaux’ dans le domaine pharmaceutique et des sciences de la vie. Elle défend les intérêts de grands groupes et leurs médicaments phares et intervient dans plusieurs litiges paneuropéens stratégiques portant sur le développement des biosimilaires. Le cabinet a notamment représenté Merck Sharp & Dohme Animal Health et Intervet International dans un contentieux de brevets l’opposant à Bayer. L’équipe traite également des litiges de brevets dans de nombreux autres secteurs devant les tribunaux français et l’OEB. Elle est notamment active dans les domaines de l’électronique et des télécoms. L’activité est animée par Denis Monégier du Sorbier qui compte parmi les meilleurs experts dans son domaine, Sophie Micallef, Marie Georges-Picot et Benoît Strowel qui possède ‘une vaste expérience et une fine compréhension des besoins des clients’.

Cabinet Schertenleib est ‘un cabinet de premier plan en France en contentieux de brevets, particulièrement recommandé dans le domaine des sciences de la vie’. La boutique est mandatée pour traiter des dossiers ‘à haute valeur ajoutée’ et délivre des prestations ‘rapides, techniques et pratiques’. Le cabinet possède ‘une excellente connaissance du domaine pharmaceutique’. Il est en charge de nombreuses affaires stratégiques dans ce secteur, souvent aux côtés des génériqueurs. L’équipe assiste ainsi Mylan dans plusieurs litiges l’opposant notamment à Novartis et AstraZeneca. Le cabinet est également impliqué dans plusieurs affaires soulevant des sujets novateurs en lien avec la brevetabilité d’anticorps. Il a représenté Eli Lilly dans un contentieux en révocation d’un brevet portant sur des anticorps monoclonaux dans un traitement contre l’Alzheimer et détenu par Janssen Sciences Ireland. L’équipe est très resserrée et dirigée par l’avocat et solicitor Denis Schertenleib qui est ‘excellent à la fois sur les aspects juridiques et techniques’. Est également impliquée dans les dossiers: Ombeline Degrèze-Péchade (of counsel) qui a une ‘connaissance réglementaire excellente dans le domaine des sciences de la vie’.

Installé à Paris et à Lyon, Véron & Associésexcelle dans son domaine’. Entièrement dédié au contentieux de brevets, le cabinet se distingue également par ‘la capacité de ses avocats à travailler en équipe avec ses clients, notamment dans un cadre international’. L’équipe, qui rassemble une douzaine d’avocats, offre des expertises dans de nombreux secteurs de l’industrie, dont la santé, l’électronique, la chimie, les télécoms et la mécanique. Le cabinet est sollicité pour traiter des litiges aux enjeux stratégiques. Il est ainsi intervenu dans un dossier de premier plan en lien avec les bio-similaires, ainsi que dans une affaire soulevant des problématiques de norme Frand pour le compte de Vringo. Airbus Helicopters, AstraZeneca, Honeywell et Lilly sont clients. L’équipe compte dans ses rangs: Pierre Véron (of counsel), Isabelle Romet, Thomas Bouvet, Sabine Agé et Amandine Métier

L’équipe d’une dizaine d’avocats d’August Debouzy est ‘très proactive’, ‘disponible 24 heures sur 24’ et ‘trouve toujours une solution’. L’expertise est de premier plan dans le domaine de la santé où le cabinet intervient dans des contentieux paneuropéens. Teva est client. Le cabinet conseille également des clients de haut calibre dans le domaine des télécoms, dont Orange. Il a favorablement représenté Ericsson dans un litige stratégique l’opposant à High Point. De grands clients dans les secteurs de l’énergie, de la R&D et de le défense font appel au cabinet. L’activité est dirigée par Grégoire Desrousseaux et François Pochart qui est ‘un avocat brillant’.

Dechert LLP réalise ‘un travail de grande qualité, mêlant réactivité, efficacité, pertinence et précision’. L’équipe de cinq avocats affiche ‘une expérience éprouvée dans tous les domaines de la propriété intellectuelle et notamment en droit des brevets’. Elle est ‘capable de se plonger rapidement dans des dossiers complexes’ et possède ‘une forte expérience des dossiers internationaux’ et de l’accompagnement de grands clients américains. Le cabinet est en charge de plusieurs contentieux stratégiques et emblématiques dans les domaines des télécoms, de l’électronique, de la construction, de la chimie et des sciences de la vie. Johnson & Johnson, Lesaffre, LG Electronics, McNeil et Placoplatre sont clients. A la tête de l’activité, ‘l’ultra compétente et l’ultra combativeMarianne Schaffner est ‘un conseil précieux pour régler toute question ou situation délicates au mieux et rapidement’. Elle se distingue notamment par ‘sa ténacité et sa volonté permanente de toujours défendre au mieux les intérêts de ses clients’. Est également recommandé: Romain Viret, un avocat ‘à l’écoute de ses clients qui dispose d’une capacité à prodiguer des conseils qui collent à la réalité pratique et opérationnelle de ses clients’.

Hogan Lovells (Paris) LLP possède une forte expertise dans le domaine pharmaceutique et des sciences de la vie. Le cabinet représente régulièrement de grands groupes pharmaceutiques impliqués dans des contentieux stratégiques de plan national ou transnational les opposant à des génériqueurs. Il a également défendu Hollister dans un contentieux de brevet initié par Coloplast. Le cabinet traite enfin des litiges dans d’autres domaines technologiques et intervient dans le cadre d’opérations de fusions-acquisitions. Eli Lilly et Lear Corporation sont clients. Stanislas Roux-Vaillard figure parmi les principaux intervenants.

Lavoix Avocats est impliqué dans plusieurs contentieux et arbitrages emblématiques portant sur des brevets essentiels (FRAND). Dans ce domaine, le cabinet a notamment représenté Myriad dans le cadre de procédures lancées aux Etats-Unis et à Londres face à Oracle America. Il a remporté une victoire importante en première instance pour LGE dans un litige l’opposant à Core Wireless. Dirigée par Cyrille Amar, l’équipe de droit de la propriété intellectuelle et industrielle rassemble six avocats et gère également des dossiers de brevets dans des domaines variés. Grégoire Goussu et Antonin Staub sont également recommandés. Le cabinet travaille en étroite collaboration avec le CPI Lavoix.

Très réactif et très compétent’, Loyer & Abellofournit une assistance excellente et très pratique en droit des brevets’. L’équipe de cinq avocats ‘va droit au but, est efficace et axée sur les résultats’. Elle assiste de grands groupes et possède ‘une grande expérience des tribunaux’. Le cabinet a notamment assuré la défense de Teva suite au lancement d’un médicament générique quelques mois avant l’expiration du certificat complémentaire de protection protégeant un des brevets détenu sur un médicament par MSD. L’équipe représente également Gaztransport et Technigaz dans le cadre d’une action en annulation de brevet initiée par les Chantiers de l’Atlantique. Le cabinet traite enfin des dossiers de marques et de dessins et modèles. A la tête de l’activité, Michel Abello est ‘très compétent, très bon en négociations’ et doté d’une ‘très bonne expérience en contrefaçon de brevets’.

L’équipe de cinq avocats de Reed Smith est ‘excellente’ et reconnue pour sa forte expertise en matière de brevets dans le domaine de la santé où elle gère des contentieux stratégiques contre des génériqueurs. Le cabinet représente notamment Alkermes Pharmaceutical et Abbott Laboratories dans ce type de litiges. Il est également impliqué dans une affaire emblématique dans le secteur des télécoms, et traite des contentieux dans le secteur mécanique. A la tête de l’activité du cabinet, la ‘très talentueuse et expérimentée’ Marina Cousté possède de ‘remarquables compétences et connaissances, et prend grand soin de ses clients’. François Jonquères est également impliqué dans les dossiers.

Armengaud Guerlain délivre ‘un travail de très bonne qualité’. Le cabinet rassemble des expertises reconnues en droit des brevets et en droit des marques au plan contentieux. Il intervient dans des dossiers de premier plan et peut gérer des litiges transnationaux. Virbac, Andros, L’Oreal et Bouygues sont clients. Dans le domaine des brevets, le cabinet traite des litiges dans des domaines variés, dont l’électronique et la pharmacie. En matière de droit des marques, Dolce Gabbana fait régulièrement appel au cabinet qui l’a favorablement défendu dans une action en contrefaçon de marque initiée par C&A. L’activité est développée par: Stéphane Guerlain et Catherine Mateu qui ‘connait la matière du droit des marques sur le bout des doigts’, qui affiche une ‘maitrise impressionnante de ses dossiers’ et qui ‘place l’intérêt de ses clients au centre de ses préoccupations’.

Casalonga offre une gamme complète d’expertises. L’équipe d’une dizaine d’avocats est capable d’intervenir dans des procédures de niveau national ou communautaire. Dans le secteur des brevets, le cabinet est notamment actif dans le domaine de la pharmacie. Il a récemment obtenu une des premières décisions en matière de référé interdiction sur l’application de la contrefaçon par équivalence devant le TGI de Paris qui a donné raison à son client Bioagaran s’agissant de la commercialisation d’un générique dans un litige l’opposant à Orion et Novartis Pharma. L’activité est développée par cinq associés: Caroline Casalonga, Arnaud Casalonga, Karina Dimidjian-Lecomte, Marianne Gabriel et Cristina Bercial-Chaumier.

Cousin & Associés conseille de grands groupes. L’activité est animée par: Pierre Cousin, Myriam Moatty, Sandrine Bouvier-Ravon et Jean-Martin Chevalier qui figure parmi les meilleurs spécialistes de la place en matière d’obtention végétale.

Dirigée par Jean-Christophe Tristant, l’équipe de DLA Piper est reconnue pour son fort savoir-faire en matière de brevets et traite notamment des litiges majeurs dans le domaine de la santé. Elle est impliquée dans des affaires de niveau national ou transnational où elle traite les aspects français devant les tribunaux. Medtronics et West Pharmaceutical Services sont clients. En droit des marques et de dessins et modèles, l’équipe est recommandée pour ‘ses conseils avisés et sa grande réactivité’. Elle assure la surveillance, la protection et la défense de noms de domaines et de portefeuilles de marques. L’activité dans ce domaine est dirigée par la nouvelle promue associée Karine Disdier-Mikus qui est appréciée pour sa réactivité, son pragmatisme et sa disponibilité. Laurence Julien-Raes joue également un rôle majeur dans l’équipe.

De Gaulle Fleurance & Associés possède des compétences reconnues dans le domaine des brevets, notamment dans le secteur de la santé et des science de la vie. Le cabinet est en charge de plusieurs contentieux stratégiques et traite également des litiges dans d’autres secteurs technologiques. Sont particulièrement recommandés: Louis de Gaulle qui est apprécié pour ‘sa ténacité et ses fines analyses juridiques’, Julien Horn et Frank Valentin.

Dentons est doté d’un champ d’expertises complet dans le domaine du droit de la propriété intellectuelle et industrielle. Le cabinet est notamment impliqué dans l’une des affaires de brevets parmi les plus importantes au monde dans le domaine des télécoms. Il a également représenté Valinge dans un contentieux de brevet l’opposant à Alsapan. CNRS est client. David Masson et Isabelle Leroux sont en charge de l’activité. Gérard Delile (senior counsel) est également impliqué dans les dossiers.

Duclos Thorne Mollet-Viéville & Associés est un cabinet incontournable sur le marché pour le traitement des contentieux de marques, de modèles et de brevets. L’équipe d’une douzaine d’avocats intervient dans des litiges stratégiques. Elle représente notamment de grands groupes pharmaceutiques dans le domaine des brevets. De grands noms du luxe font également appel au cabinet pour la gestion de leurs litiges de marques et de modèles. L’activité est développée par des associés très expérimentés: Thierry Mollet-Viéville, Pascal Lefort, Thomas Cuche, Eléonore Gaspar et Jean-Pierre Duclos qui est très actif dans le secteur audiovisuel.

Herbert Smith Freehills LLP est doté ‘d’une équipe très réactive, pragmatique et toujours disponible’. Le cabinet est impliqué dans plusieurs contentieux de brevets dans des domaines divers et variés, dont le domaine de l’électroménager. A la tête de l’activité, Alexandra Néri possède ‘une grande connaissance des brevets et se distingue par sa grande intelligence dans la gestion des dossiers’. Sont également recommandés, les of counsels: Sébastien Proust et Céline Bey qui fait preuve de ‘grande rigueur et d’efficacité’.

Jones Day est doté d’une ‘équipe extraordinaire, extrêmement travailleuse, rapide et efficace’. Dirigée par Emmanuel Baud, l’équipe de sept avocats est fortement réputée pour ses compétences dans le domaine des marques mais traite également des contentieux de brevets de premier plan.

Adamas est ‘un partenaire juridique innovant’. Le cabinet traite plusieurs contentieux de brevets dans le domaine de la santé. Il conseille également plusieurs entreprises françaises concernant la protection de leurs marques et la négociation de licences de marques. A la tête de l’activité, Barbara Bertholet affiche une ‘grande disponibilité et réactivité doublées d’une expertise scientifique’ et ‘sait développer et proposer des approches novatrices permettant d’anticiper’. Le cabinet possède enfin une connaissance des procédures et des stratégies de protection des droits de propriété intellectuelle en Asie, grâce notamment à Alban Renaud qui est basé en Chine.

L’excellentAramis est en charge de plusieurs contentieux de brevets dont plusieurs litiges dans le domaine de la santé ou faisant l’objet de procédures dans plusieurs pays. Le cabinet représente notamment Tereos Syral dans un contentieux international de brevet portant sur une molécule d’amidon et son processus de fabrication. L’équipe de cinq avocats traite également des problématiques de droits d’auteur. Dentsu Aegis Media et Corbis Images sont clients. A la tête de l’activité, Benjamin May est ‘excellent’. Marie Liens (counsel) est également très impliquée dans les dossiers.

Astura fournit un ‘travail efficace et d’excellente qualité’. Le cabinet est sollicité par des groupes français et étrangers pour traiter des problématiques de brevets et de marques. Le cabinet gère notamment un contentieux de brevet stratégique pour l’un de ces clients L’activité est dirigée par Matthieu Mélin qui possède ‘une excellente expertise en matière de brevets et de contrats complexes’ et ‘prend grand soin de ses clients’.

DS Avocats conseille plusieurs grands groupes français dans le domaine des marques (gestion de portefeuilles et contentieux) et des contentieux de brevets. Le Musée du Louvre et le Conseil National des Barreaux font notamment appel au cabinet pour leurs problématiques de gestion de portefeuille de marques. Le cabinet représente aussi Medochemie dans le cadre d’une action en défense en contrefaçon de brevets pharmaceutiques. L’équipe d’une dizaine d’avocats est animée par Catherine Verneret, Jean-Christophe Guerrini, Bertrand Potot et Clotilde Delbecq.

Lazareff Le Bars traite des contentieux de brevets, notamment dans le domaine de la pharmacie et de l’électronique. Le cabinet est également consulté sur des problématiques de rémunération et gère des litiges en droit des marques. A la tête d’une équipe de trois avocats, Simon Christiaën a récemment été nommé arbitre au sein de l’OMPI.

Linklaters LLP fournit des prestations de ‘haute qualité’; ‘les réponses sont apportées en temps record et les conseils sont de grande qualité’. L’équipe de cinq avocats est impliquée dans plusieurs contentieux stratégiques aux plans national et international dans le domaine de la santé. Elle traite aussi des sujets de propriété intellectuelle, de brevets et de marques dans le cadre d’opérations de fusions-acquisitions. A la tête de l’activité, la nouvelle promue associée Pauline Debré ‘est extrêmement réactive et affiche une forte connaissance du droit des marques et du droit international privé’.

Pinsent Masons LLP est doté de ‘très bonnes compétences en matière de contentieux de brevets’. L’équipe de trois avocats est ‘pragmatique, très réactive et rapide’. Elle représente de grands groupes français et internationaux spécialisés dans les domaines industriels et technologiques, notamment la santé et la chimie. Le cabinet traite également des dossiers de marques. Plastic Omnium, Landis+Gyr, Institut Mines-Télécom, Ericsson Television et UHU sont clients. A la tête de l’activité, Emmanuel Gougé possède ‘une profonde connaissance du droit de la propriété intellectuelle et industrielle et délivre des conseils stratégiques’.


Cabinets de conseil en propriété industrielle

Cette section présente les principaux cabinets de conseil en propriété industrielle de France. Les Conseils en Propriété Industrielle (CPI) ont pour fonction de conseiller les inventeurs dans l’obtention, la défense et l’exploitation de leurs droits de propriété industrielle. La profession compte plus de 900 CPI selon la Compagnie Nationale des Conseils en Propriété Industrielle et se divisent en ingénieurs spécialisés en matière de brevets et en juristes qui traitent des dossiers de marques, dessins et modèles.

Cabinet Beau de Loménie fait preuve ‘d’excellence dans tous les domaines’. Le cabinet abrite environ 200 professionnels dont 70 CPI. Il possède quatre bureaux en France et des antennes à Birmingham, Munich et Duisburg. Dans le secteur des brevets, le cabinet conseille de nombreux fleurons technologiques et industriels français, ainsi que de grands groupes de télécoms et des grandes enseignes commerciales françaises. De grandes entreprises asiatiques sont également clientes. L’activité est développée par Philippe Hubert, Didier Intès, François Delumeau, Pierre Balesta et le ‘très compétent’ Pierre-Louis Désormière qui ‘comprend les inventeurs de par son sens de l’écoute et du dialogue’. L’activité de droit des marques est animée par Aurélia Marie et une équipe de cinq juristes. De grands groupes, notamment dans les secteurs du luxe et de l’industrie, font appel au cabinet.

Casalonga rassemble une trentaine de CPI, juristes et ingénieurs et possède des bureaux à Paris, Munich, Alicante, Grenoble et Toulouse. Le cabinet offre des expertises de premier plan en matière de marques et de brevets (dépôt, conseil, contentieux). Il assiste des groupes français et internationaux de premier plan, spécialisés dans de nombreux secteurs dont l’électronique, l’industrie, la pharmacie, les cosmétiques et la mécanique. Le cabinet a récemment remporté plusieurs victoires devant les juridictions françaises et l’Office Européen des Brevets (OEB). Il favorablement défendu Takeda Pharmaceutical dans le cadre d’une procédure en opposition devant la Chambre de Recours de l’OEB initiée par Cinfa et Teva contre un brevet sur le traitement du diabète. L’activité est développée par une dizaine d’associés dont: Axel Casalonga, Gérard Dossmann, Virginie Martin-Charbonneau, Julien Thon et Gwennhaël Le Roy.

Germain & Maureau rassemble une centaine de collaborateurs et une cinquantaine d’experts hautement qualifiés. Le cabinet développe une activité équilibrée entre ses activités de brevets et de marques et compte parmi les tous premiers déposants français de marques communautaires. Il possède une clientèle de premier plan spécialisée dans de nombreux secteurs. Le siège social du cabinet est à Lyon. Il possède également des bureaux à Paris, Saint-Etienne et Marseille, ainsi qu’à Alicante, Munich et Genève.

Lavoix abrite des effectifs de près de 200 professionnels dont une soixantaine d’ingénieurs et une dizaine de juristes. Le cabinet représente une superbe base de clientèle, comprenant des groupes français leaders spécialisés dans de nombreux domaines. La chimie, les sciences de la vie, l’électronique, la mécanique, l’électricité et la physique recouvrent de fortes compétences en matière de brevets. De grands noms du luxe font également appel aux expertises des équipes dans le domaine des marques. Le cabinet possède des bureaux à Paris, Lyon, Toulouse, Rennes, Grenoble, Lille et Munich. Il travaille en étroite collaboration avec Lavoix Avocats.

Cabinet Plasseraud rassemble une centaine d’ingénieurs et juristes installés dans les bureaux de Paris, Lyon, Lille, Dijon, Toulouse, Shanghai et Prague du cabinet. L’expertise en matière de brevets couvre les domaines de l’électronique, de l’électricité, de la mécanique, de la chimie et de la physique.

Regimbeau réunit quelque 200 professionnels dont une soixantaine de spécialistes de la propriété industrielle (CPI et mandataires). L’activité dans le domaine des brevets couvre les secteurs des sciences du vivant, de la chimie, de l’informatique et des communications, de la mécanique et de la physique. Les problématiques de marques et de modèles sont également traitées. Le cabinet est implanté à Paris, Rennes, Lyon, Grenoble, Montpellier, Toulouse, Caen et Munich. Il représente de grands groupes français.

Dirigé par Luc Santarelli, Santarelli affiche des effectifs d’environ 140 professionnels, dont quelque 40 conseils, ingénieurs et juristes qui travaillent depuis les bureaux de Paris, Marseille et Toulouse. Le cabinet est reconnu pour sa forte expertise en matière de brevets dans les domaines des biotechnologies, de la chimie, des technologies et de la pharmacie. Il gère plusieurs dossiers important devant l’Office Européen des Brevets. L’activité du cabinet dans le domaine des marques est également très solide. L’équipe assiste de grandes entreprises dans ce secteur. Sanofi, Kering, Accor et Nestlé sont clients. Thierry Caen et Eric Le Bihan qui traite des dossiers de marques, sont des professionnels réputés.

Ernest Gutmann – Yves Plasseraud SAS (EGYP) rassemble une cinquantaine de professionnels installés dans les bureaux de Paris, Lyon et Alicante du cabinet. Le cabinet est fortement reconnu pour ses expertises dans le domaine des sciences de la vie et des biotechnologies. Il a récemment obtenu une décision marquante pour son client Limagrain dans ce domaine devant la Grande Chambre de l’OEB qui a déclaré que des plantes obtenues par un procédé essentiellement biologique sont brevetables. Le cabinet affiche également des expertises dans les domaines de la chimie, de la mécanique, de la physique ou encore de l’électronique. Une équipe de juristes traite des dossiers de marques et notamment des problématiques de certification et d’indications géographiques. Elle a récemment représenté Bpi dans un litige l’opposant à Oséo s’agissant de l’appellation Banque Publique d’Investissement. Champagne Roederer et Laurent Perrier sont clients.

Marks & Clerk rassemble des effectifs d’une cinquantaine de professionnels qui gèrent plus de 20 000 titres de brevets et marques. La trentaine d’ingénieurs et de juristes possèdent un fort savoir-faire dans les domaines de l’informatique, de l’électronique, des télécoms et de l’énergie. De grands groupes, des établissements publics de recherche, des universités, ainsi que des startups et des fonds d’investissement font appel aux services du cabinet qui possède des bureaux à Paris et Sophia Antipolis en France. Thales, Technicolor, Dassault Systèmes, le CEA, le CNRS, l’Université d’Orsay et France Brevets sont clients. L’activité est dirigée par Christian Nguyen-Van-Yen, Sophie Esselin et Laurent Lucas. Martine Adamoff est en charge de l’activité marques et modèles du cabinet. Mark Bell a rejoint le cabinet en 2015 pour renforcer les compétences dans le domaine de l’informatique, des télécoms et de la gestion des données.

Novagraaf (marques, dessins, modèles, noms de domaine) et Novagraaf (brevets) rassemblent quelque 140 experts, dont 40, juristes marques et ingénieurs brevets. Les deux structures réunies possèdent plusieurs bureaux en France et 14 implantations en Europe. Elles conseillent de grands groupes français et internationaux dont Dior, Orange, Renault et Véolia. En matière de brevets, les principaux domaines d’expertise recouvrent les biotechnologies, la chimie, les cosmétiques, la protection des logiciels, l’électronique et la mécanique. Des sociétés issues de la grande distribution, de l’agro-alimentaire, des médias et du luxe font appel au cabinet pour leurs problématiques d’acquisition, de gestion et de protection de leurs portefeuilles de marques.

Dreyfus & Associés intervient ‘comme un partenaire interne’ auprès de ses clients. Le cabinet, qui compte 17 professionnels, offre un ‘un conseil toujours orienté vers les besoins du business’. Il intervient sur des problématiques de marques, dessins et modèles et possède un fort savoir-faire en matière de noms de domaine et d’internet – il gère régulièrement des problématiques de cyber-squatting et de fishing. L’équipe assiste de grands groupes français et internationaux. Le cabinet est implanté à Paris et possède des antennes à Lyon et à Strasbourg. A la tête du cabinet, Nathalie Dreyfus, CPI et conseil européen en marques, ‘sait parfaitement s’adapter à l’évolution des demandes de ses clients’ et ‘répond parfaitement aux besoins exprimés’. Emmanuel Harrar ‘trouve toujours une réponse technique à une problématique pratique’.

Ixas Conseil réunit huit professionnels dont quatre CPI et deux ingénieurs. Le cabinet délivre des ‘prestations de haute qualité’ grâce à une équipe ‘réactive et qui fournit un conseil pertinent’. Il assiste des organismes de recherches, des PME et des groupes internationaux. L’Inserm et Mersen sont clients. Les compétences en matière de brevets sont particulièrement appréciées, notamment dans les domaines de la santé, de la chimie et de la mécanique. Le cabinet est également doté d’expertises dans le domaine des marques. A la tête du cabinet, Martin Schmidt ‘comprend les besoins de ses clients, est ‘capable de solutionner les problématiques les plus complexes techniquement’ et parle l’anglais, le français et l’allemand couramment. Vanessa Darbouret et Jean-Philippe Schouller sont également impliqués dans les dossiers.


Marques, dessins et modèles, droits d’auteur

Armengaud Guerlain délivre ‘un travail de très bonne qualité’. Le cabinet rassemble des expertises reconnues en droit des brevets et en droit des marques au plan contentieux. Il intervient dans des dossiers de premier plan et peut gérer des litiges transnationaux. Virbac, Andros, L’Oreal et Bouygues sont clients. Dans le domaine des brevets, le cabinet traite des litiges dans des domaines variés, dont l’électronique et la pharmacie. En matière de droit des marques, Dolce Gabbana fait régulièrement appel au cabinet qui l’a favorablement défendu dans une action en contrefaçon de marque initiée par C&A. L’activité est développée par: Stéphane Guerlain et Catherine Mateu qui ‘connait la matière du droit des marques sur le bout des doigts’, qui affiche une ‘maitrise impressionnante de ses dossiers’ et qui ‘place l’intérêt de ses clients au centre de ses préoccupations’.

Candé Blanchard Ducamp est apprécié pour ‘sa très grande expertise alliée à une très bonne écoute et une approche pragmatique’. L’équipe de cinq avocats se distingue également pour ‘sa grande rigueur, la qualité des réponses apportées’ et ‘son excellente connaissance de l’industrie du luxe’. Le cabinet représente régulièrement de grandes marques françaises et internationales dans ce domaine dans des litiges en contrefaçon dans lesquels il obtient le plus souvent gain de cause. L’activité est développée par: Patrice de Candé qui ‘est extrêmement disponible´et ‘gagne ses dossiers par son travail extrêmement fouillé et rigoureux’, Julien Blanchard et Claire Herissay-Ducamp qui est ‘très proactive et pragmatique’.

Duclos Thorne Mollet-Viéville & Associés est un cabinet incontournable sur le marché pour le traitement des contentieux de marques, de modèles et de brevets. L’équipe d’une douzaine d’avocats intervient dans des litiges stratégiques. Elle représente notamment de grands groupes pharmaceutiques dans le domaine des brevets. De grands noms du luxe font également appel au cabinet pour la gestion de leurs litiges de marques et de modèles. L’activité est développée par des associés très expérimentés: ‘l’excellent’ Thierry Mollet-Viéville, Pascal Lefort, Thomas Cuche, Eléonore Gaspar et Jean-Pierre Duclos qui est très actif dans le secteur audiovisuel.

L’équipe de droit de la propriété intellectuelle et industrielle d’une vingtaine d’avocats de Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I. conseille de grandes marques françaises et internationales, dont Pernod Ricard, BMW et Merck KGaA. Le cabinet traite des dossiers contentieux et intervient également dans le cadre du lancement de nouveaux produits. Arnaud Michel, Grégoire Triet, Emmanuel Larere et Raphaëlle Dequiré-Portier sont en charge de l’activité.

Herbert Smith Freehills LLP est le cabinet de référence du marché pour la gestion de litiges emblématiques et fondateurs en droit de la propriété intellectuelle, notamment en droit des marques, en lien avec l’internet. Des géants de l’internet, parmi lesquels Google France et Youtube sont clients. Le cabinet a favorablement défendu Match.com dans un contentieux lancé par Hachette Filipacchi pour violation de ses marques Match et Paris Match. L’équipe de six-avocats gère également des litiges importants, dont des contentieux de marques 3D, dans les domaines aussi variés que les secteurs du tabac, des parfums et de l’alimentaire. A la tête de l’activité, Alexandra Néri est une ‘excellente avocate, axée sur les résultats, agressive quand nécessaire, qui comprend le raisonnement des juges’. Sont également recommandés les of counsels: Sébastien Proust, et Céline Bey qui est ‘très réactive, compétente et attentionnée’.

Hogan Lovells (Paris) LLP représente de grands groupes français et internationaux dans le cadre de la gestion de contentieux aux niveaux national ou transnational. Le cabinet est en charge de plusieurs litiges sensibles dans les secteurs du luxe et de la santé. Il a favorablement représenté Beiersdorf dans un contentieux de marques portant sur des produits d’hygiène et l’ayant opposé à Laboratoires Garnier et L’Oréal. McDonald’s et Shiseido sont clients. Marie-Aimée de Dampierre dirige l’activité, quand Olivia Bernardeau-Paupe (counsel) est une avocate à suivre. Le cabinet est également doté d’une des meilleures expertises au plan mondial dans le domaine des noms de domaine. De nombreux groupes leaders, dont Facebook, font appel au cabinet. David Taylor dirige l’activité du cabinet au plan global en matière de noms de domaine. Xavier Buffet Delmas a quitté le cabinet.

L’équipe d’une douzaine d’avocats de Hoyng Rokh Monegier est dotée d’une ‘très bonne expertise’ et conseille de nombreux clients français et internationaux de premier plan, notamment de grandes marques du luxe. Elle traite des dossiers contentieux devant les tribunaux français et européens et intervient dans le cadre d’opérations de fusions-acquisitions. Le cabinet a favorablement représenté Nicopure dans un contentieux en contrefaçon l’opposant à VFP France. L’Oréal, LVMH et Kronenbourg sont clients. L’activité est dirigée par Denis Monégier du Sorbier qui figure parmi les plus grands professionnels dans son domaine, Sophie Micallef, Benoît Strowel, et Marie Georges-Picot qui est ‘particulièrement conseillée aux clients internationaux’ pour ses ‘conseils clairs et percutants’.

Jones Day est pourvu d’une ‘équipe d’extraordinaire qui est extrêmement travailleuse, rapide et efficace’. L’équipe de sept avocats est fortement reconnue pour ses expertises en droit des marques et des appellations géographiques d’origine. Le cabinet assiste de grandes marques françaises et internationales, dont Pernod Ricard, SNCF, Sonia Rykiel et le Bureau National Interprofessionnel du Cognac. Il a représenté l’artiste Jeff Koons dans plusieurs litiges en droits d’auteur. Emmanuel Baud dirige l’activité.

BCTG Avocats est doté ‘d’une équipe très soudée, dont les délais de réponse sont donc très courts et dont les conseil sont clairs, experts et précis’. ‘Les avocats sont efficaces, précis, pragmatiques, connaissaient très bien le droit et les sociétés pour lesquelles ils travaillent’. L’équipe de cinq avocats représente de grands groupes français et internationaux, notamment dans le secteur de la mode. Elle est très active dans le domaine des marques et traite également des dossiers de brevets dans le champs pharmaceutique. A la tête de l’activité, Gaëlle Bloret-Pucci est ‘très réactive, professionnelle et efficace’.

L’équipe d’une douzaine d’avocats de Baker & McKenzie SCP est ‘particulièrement compétente et apporte une vision très technique qui lui permet de répondre à toutes sortes de problématiques’. Les avocats sont ‘très réactifs et ont un rayonnement tant national qu’international’. Le cabinet offre une gamme complète de services dans le domaine de la propriété intellectuelle, dont un grand savoir-faire dans les domaines des marques, des dessins et modèles et des droits d’auteur. Il assure la gestion de portefeuilles de marques et intervient également dans un contexte transactionnel ou lors de dossiers contentieux. L’équipe a favorablement représenté Stage Entertainment dans un litige en contrefaçon de droits d’auteur en lien avec lancement d’un nouveau spectacle. Elle conseille de nombreuses marques de premier plan françaises et anglo-saxonnes, notamment dans les domaines du luxe et de la pharmacie (Unilever, Hennessy, Abbott Laboratories). A la tête de l’activité, Virginie Ulmann est ‘très professionnelle, à l’écoute des problématiques, sans cesse en pointe sur les nouveaux sujets, et sait donner du sens à une stratégie et l’élaborer avec beaucoup de finesse’. Nathalie Marchand (local partner) est également impliquée dans les dossiers.

Casalonga offre une gamme complète d’expertises. L’équipe d’une dizaine d’avocats est capable d’intervenir dans des procédures de niveau national ou européen. En matière de marques, le cabinet a remporté de nombreux litiges devant les juridictions françaises et européennes. Il a favorable représenté Humeau Beaupreau dans une action en contrefaçon de droits d’auteur et de concurrence déloyale initiée contre Carrefour et portant sur sa sandale de plage Méduse. L’activité est développée par cinq associés: Caroline Casalonga, Arnaud Casalonga, Karina Dimidjian-Lecomte, Marianne Gabriel et Cristina Bercial-Chaumier.

Cléry – Avocats assiste de grandes marques et a récemment traité plusieurs litiges de premier plan dans les domaines de l’alimentaire, de l’équipement automobile et du transport. Le cabinet possède enfin une forte expertise en matière de marques communautaires et gère des affaires devant la Cour de Justice Européenne du Luxembourg. Le cabinet traite également des contentieux de brevet. L’activité est dirigée par Alain Cléry et Coralie Devernay.

Cousin & Associés rassemble des compétences de premier plan en droit des marques, dessins et modèles et droits d’auteur. L’équipe conseille de grands groupes. L’activité est animée par: Pierre Cousin, Myriam Moatty, Sandrine Bouvier-Ravon et Jean-Martin Chevalier.

De Gaulle Fleurance & Associés conseille plusieurs grandes chaines et enseignes commerciales françaises et internationales devant les tribunaux français et européens. Le cabinet est également très présent aux côtés de grands studios américains. Figurent parmi les principaux intervenants au sein de l’équipe: Louis de Gaulle qui est apprécié pour ‘sa ténacité et ses fines analyses juridiques’, Julien Horn, Frank Valentin et Charles-Edouard Renault qui affiche ‘une excellente connaissance des subtilités du droit d’auteur et des problèmes rencontrés par des entreprises internationales

Dentons offre un champs d’expertises complet dans le domaine de la propriété intellectuelle. Le cabinet conseille plusieurs grandes marques, notamment dans les domaines du luxe, de la mode et de la pharmacie. Il a représenté Lactalis devant le tribunal de première instance de l’UE après avoir obtenu l’annulation d’une marque ancienne de Bongrain par l’OHMI. Bacardi-Martini et Havaianas sont clients. David Masson et Isabelle Leroux dirigent l’activité. Gérard Delile (senior counsel) est également impliqué dans les dossiers.

Dirigée par Michel-Paul Escande, l’équipe de cinq avocats du Cabinet Escande gère des contentieux de brevets, de dessins et modèles, de marques et de droit d’auteur, de propriété littéraire et artistique, et d’appellation d’origine. Le cabinet intervient également dans le cadre de litiges liés à l’usage des noms patronymiques dans la vie des affaires. Il conseille notamment des clients dans les domaines du luxe, de la production viticole et de l’automobile.

L’équipe d’une dizaine d’avocats de FTPA est appréciée pour son ‘approche pragmatique des dossiers, sa réactivité et sa disponibilité’. Le cabinet assiste plusieurs marques françaises et internationales prestigieuses, notamment dans les domaines de la santé et du luxe. Il intervient régulièrement dans des dossiers stratégiques, ainsi dans une affaire soulevant le problème de la protection d’une couleur en tant que marque. L’équipe est également en charge d’un litige sensible s’agissant d’objets interconnectés. Elle traite enfin des sujets de droits d’auteur et de concurrence déloyale. Antoine Gautier-Sauvagnac est ‘un expert en propriété intellectuelle doté d’une très forte expérience et d’une bonne connaissance des tribunaux’. Fabrice Lorvo, Philippe Pochet et Boriana Guimberteau sont également recommandés.

Laude Esquier Champeys’est rapidement positionné comme un acteur majeur du secteur’. Le cabinet représente plusieurs grandes marques françaises et internationales prestigieuses, notamment dans les secteurs du luxe, de la mode et des vins et spiritueux. L’équipe de six avocats traite principalement des dossiers contentieux et intervient dans des affaires de premier plan devant les tribunaux français et l’OHIM. Elle a favorablement représenté Studio Harcourt dans un litige en droits d’auteur l’opposant à un ancien photographe. D8 et Quinta Communications sont clients. Sophie Havard Duclos ‘se distingue par sa réactivité, sa disponibilité, son sens de la stratégie et ses conseils pointus, à la fois juridiques et pratiques’.

ATurquoise offre des ‘prestations extrêmement fiables et appropriées aux besoins de ses clients’. Le cabinet conseille des entreprises françaises, des PME, des entrepreneurs, et quelques grands groupes américains en matière de marques et de droits d’auteur. L’équipe accompagne de nombreux clients dans les secteurs de l’audiovisuel, de la musique, du spectacle et de la mode. Burning Man, Bob Sinclar, Zahia Dehar, Glam.fr et le créateur Gustavo Lins sont clients. Anne-Marie Pecoraro, qui est en charge de l’activité, est ‘une avocate ultra performante’, ‘très engagée auprès de ses clients’. Le collaborateur Rodolphe Boissau est également très impliqué dans les dossiers. La collaboratrice Marianne Lecron est basée à Miami.

Arenaire possède une expertise reconnue dans le domaine des marques et des modèles. L’équipe de cinq avocats possède notamment un bon savoir-faire dans le domaine du design, de l’ameublement, de la mode et de la décoration et a récemment obtenu de très bons résultats au contentieux. Elle a favorablement représenté Maisons du Monde dans le cadre d’un litige contre la société La Redoute en matière de contrefaçon de modèles. Le cabinet a également assisté Teva Santé dans un contentieux l’ayant opposé à Bristol Myers Squibb dans un dossier de contrefaçon de modèle. Maki et Technicolor sont également clients. En charge de l’activité, Pierre Massot est recommandé.

Bardehle Pagenberg est recommandé pour ‘sa qualité de service et son expertise’. Présent en Allemagne, en Espagne et en Italie, le cabinet possède une équipe de sept avocats et de deux ingénieurs brevets installés à Paris. Le cabinet est très actif en matière de gestion de portefeuilles de marques et de dessins et modèles. H&M, Red.com, Yum! et Virgin sont clients. Il traite également des dossiers de brevets. L’activité est dirigée par Julien Fréneaux, Dominique Dupuis-Latour qui affiche une ‘très bonne connaissance des procédures en France et à l’étranger’ et Rebecca Delorey qui a rejoint le cabinet en 2015 en provenance de Bird & Bird.

Sérieux, disponible, très rapide et efficace’, le Cabinet Bouchara Avocats donne à ses clients ‘le sentiment d’aller toujours au-delà de leurs attentes’. L’équipe de quatre avocats possède une ‘bonne expertise’ et ‘connaît parfaitement le secteur de la mode’. Elle accompagne également des franchiseurs. Le cabinet traite des dossiers de dépôt, de rédaction de contrats et obtient régulièrement de très bons résultats au contentieux. Il a récemment obtenu pour le compte de son client Jabouley trois décisions positives devant la Cour d’Appel de Paris qui a reconnu la possibilité de protéger une dentelle sur la base du droit d’auteur. IKKS Retail et Eleven sont clients. L’activité est dirigée par Vanessa Boucharaqui ‘dispose d’une impressionnante expertise en propriété intellectuelle’ et ‘s’investit personnellement dans chacun des dossiers’ dont elle a la charge.

CMS conseille plusieurs marques reconnues dans les domaines du luxe et de l’automobile, ainsi que plusieurs clients majeurs dans le secteur de la santé. Le cabinet traite des dossiers de marques, de dessins et modèles et de droits d’auteur. L’équipe de sept avocats est dirigée par Anne-Laure Villedieu.

Clairmont Avocatstravaille avec une rigueur très appréciable’. ‘Très proactif’, le cabinet est également recommandé ‘pour sa réactivité et sa proximité avec le client’. Il conseille de grands comptes, spécialisés dans de nombreux secteurs dont le luxe et l’audiovisuel. L’équipe de six avocats développe une activité de conseil importante et gère de nombreux portefeuilles de marques. Elle traite également le contentieux. Le cabinet est enfin sollicité pour intervenir sur des sujets de noms de domaine, de protection des données et de contrefaçon sur internet. Pomona, SNCF et Longchamp sont clients. L’activité est développée par: Laurent Barissat, Sandra Cabanne-Desgranges qui s’illustre par ‘sa forte implication auprès des clients’, ‘sa parfaite connaissance de la procédure pénale, sa ténacité et sa force de proposition qui font avancer les choses’, et Alexandre Nappey qui a rejoint le cabinet en provenance de Fidal. Celui-ci apporte ses compétences dans le domaine de la propriété intellectuelle et sur le segment des noms de domaine et de la protection des données. Il ‘possède une connaissance très pointue du domaine de l’internet et sait s’adapter à son interlocuteur’.

DS Avocats conseille plusieurs grands groupes français dans le domaine des marques (gestion de portefeuilles et contentieux) et des contentieux de brevets. Le Musée du Louvre et le Conseil National des Barreaux font notamment appel au cabinet pour leurs problématiques de gestion de portefeuille de marques. Le cabinet représente aussi Medochemie dans le cadre d’une action en défense en contrefaçon de brevets pharmaceutiques. L’équipe d’une dizaine d’avocats est animée par Catherine Verneret, Jean-Christophe Guerrini, Bertrand Potot et Clotilde Delbecq.

Dechert LLP offre un ‘très haut niveau de qualité de prestations’. L’équipe de cinq avocats obtient ‘d’excellents résultats’ dans les dossiers et possède ‘une vaste connaissance du droit européen de la propriété intellectuelle’. Le cabinet est impliqué dans plusieurs dossiers importants, notamment dans le domaine du luxe. BearingPoint, Gucci et The Absolut Company sont clients. A la tête de l’activité, Marianne Schaffner est ‘ultra compétente et ultra combative’ et ‘un conseil précieux pour régler toute question et situation délicates au mieux et rapidement’. Romain Viret est également recommandé.

Dirigée par Gaëtan Cordier, l’équipe d’Eversheds Paris LLP conseille plusieurs grands groupes de luxe français et italiens en matière de droit des marques et de droits d’auteur. Le cabinet assiste également plusieurs groupes anglo-saxons.

Foley Hoag LLP a été rejoint par Catherine Muyl, qui exerçait auparavant chez Taylor Wessing, pour développer sa présence dans le domaine de la propriété intellectuelle. Dotée ‘d’une très grande expertise’, Catherine Muyl représente plusieurs grands groupes américains et français. Elle conseille des industriels ainsi que des entreprises leaders dans les domaines des technologies et des télécoms. Le champs d’expertises couvre le conseil et le contentieux en matière de marques et de droits d’auteur. Le cabinet est également impliqué dans des contentieux de brevets.

Cabinet Granger est ‘réactif et compétent’. Le cabinet conseille plusieurs grands clients dans le domaine du luxe et de l’habillement. Il intervient en matière de gestion de portefeuilles de marques et traite le contentieux. Jocelyne Granger et Laurent Badiane sont en charge de l’activité.

Guillemin Flichy est un ‘cabinet très réactif’ doté ‘d’une vraie expertise’. L’équipe de deux avocats assiste plusieurs grandes marques et enseignes commerciales françaises dans des litiges en contrefaçon. L’activité est développée par Alexis Guillemin qui est ‘extrêmement professionnel’.

L’équipe de sept avocats de Harlay Avocats offre des compétences en matière de droits d’auteur, de noms de domaine, de droit des marques et modèles et de protection des données personnelles. Le cabinet intervient dans de nombreux litiges et représente également de nombreux acteurs internationaux leaders dans le domaine de l’internet. L’activité est dirigée par Fabrice Perbost et Sabine Lipovetsky.

L’équipe de quatre avocats d’Hoche Societe d’Avocats possède une ‘expertise reconnue en matière de droit des marques’. Le cabinet délivre ‘une qualité de travail remarquable’ grâce à des avocats ‘très réactifs et compétents’. Il conseille notamment plusieurs grandes marques dans les domaines du luxe, de la presse et des médias en matière de dépôt et de contentieux de marques. L’activité est développée par Régis Carral et Frédérique Forget qui sont de ‘très bons techniciens’.

Chez Hughes Hubbard & Reed LLP, Stefan Naumann assiste de grands studios américains de cinéma pour la gestion de leurs problématiques de droit des marques et de droits d’auteur. Le cabinet conseille également des groupes industriels français et internationaux. Il traite aussi des dossiers de brevets. Warner Bros Entertainment, Lucasfilm et Paramount Pictures sont clients.

Cabinet ‘sérieux et réactif’, Hugotavocats est recommandé pour son expertise et le grand soin qu’il porte dans l’accompagnement des clients. L’équipe de sept avocats intervient en matière de marques et de droits d’auteur. ‘Efficace et réactif, le cabinet est pertinent sur le numérique et de très bon conseil dans un environnement instable’. Il assure notamment la défense du créateur du site internet EmuleParadise dans un litige l’opposant à des producteurs de films. Dassault Systèmes, Atik Batik et Régine sont clients. L’activité est dirigée par Jean-Philippe Hugot qui est ‘très bon en négociation et devant un tribunal, rassure et trouve des solutions originales’, et Olivier Hugot qui est ‘toujours clair, direct et précis’.

L’excellentKern & Weyl est ‘capable de fournir un travail répondant aux plus hauts standards des firmes internationales’. La boutique ‘trouve toujours des réponses rapides et fondées’ aux problèmes posés. Le cabinet est particulièrement actif dans les secteurs de la mode et représente notamment une chaine très reconnue de prêt-à-porter. L’équipe traite des dossiers de marques, de dessins et modèles et de droits d’auteur. L’activité est développée par Claire Weyl, Florence Andréani, ainsi que Tania Kern et Giulia Cortesi (of counsel) qui sont ‘toutes les deux très professionnelles, possèdent d’excellentes expertises et une profonde connaissance du secteur de la mode’.

LMBE a été rejoint par Sandra Strittmatter en septembre 2014 en provenance de Ginestié Magellan Paley-Vincent. ‘Extrêmement dynamique’, Sandra Strittmatter est ‘hautement rapide et précise dans ses réponses techniques’ et ‘a l’avantage d’offrir une approche franco-allemande’. Jeanne-Marie Henriot-Bellargent intervient également dans des dossiers. Le cabinet conseille plusieurs grands groupes internationaux en matière de marques, de modèles et de droits d’auteur, aux plans contractuel et contentieux Il assiste notamment de grands groupes industriels allemands, ainsi que de marques de luxe. Il conseille également un client de premier plan dans le secteur des vins et spiritueux et possède une bonne connaissance des sujets se rapportant à la loi Evin.

Lavoix Avocats conseille plusieurs grandes marques françaises et européennes. Le cabinet a notamment défendu Ffauf, propriétaire de la marque Pasta Zara, dans le cadre d’un contentieux pour annulation de marque initié par Inditex, qui est le propriétaire de la marque de prêt-à-porter Zara. L’équipe de six avocats de droit de la propriété intellectuelle et industrielle est dirigée par Cyrille Amar. Grégoire Goussu et Antonin Staub sont également très expérimentés. Le cabinet travaille en étroite collaboration avec Lavoix.

Meridian conseille de nombreuses maques françaises prestigieuses dans les domaines du luxe et de la mode. Le cabinet traite des dossiers de marques et de droits d’auteur. Il est en charge de plusieurs contentieux importants et gère régulièrement des sujets de contrefaçon. ‘Le très réactif et fiable’Vincent Vilchien et Philippe Clément sont recommandés.

Noésis Avocats offre ‘un service rendu impeccable’. Le cabinet se distingue par ‘des connaissances et une expérience indiscutables’, ‘un travail qui est toujours fait en temps et en heure’ et ‘un fort engagement pour ses clients’. Il gère de nombreux litiges en matière de droit des marques, de dessins et modèles, et de droits d’auteur. Le cabinet assiste une base de clientèle variée, dont plusieurs entreprises spécialisées dans le domaine du design et de la mode, et de la publicité. Agence Camaïeu, Lagardère Sports, Dodo et Granini sont clients. L’activité est développée par Marie Fabregat et Caroline Hiltgen-Lebouvier qui ‘aborde les dossiers dans sa globalité’ et fournit des ‘opinions qui sont toujours pertinentes et mesurées’.

Olswang France LLP conseille plusieurs grandes marques de luxe, ainsi que de grands groupes internationaux dans les secteurs technologiques. Le cabinet a notamment représenté Nokia France dans plusieurs dossiers contentieux portant sur des sujets de copies privées. Il a également défendu TWG Tea dans un contentieux en contrefaçon de droits d’auteurs, de marques et de concurrence déloyale initié par Mariage Frères. Richemont et Stella McCartney sont clients. L’équipe de cinq avocats est dirigée par Jean-Frédéric Gaultier. Clara Steinitz a été promue associée.

Osmose a été créé au printemps 2015 par une équipe en provenance de CMS. Le cabinet est centré sur les problématiques commerciales et de droit de la propriété intellectuelle. L’équipe est ‘très professionnelle, possède une grande expertise et fait preuve de rapidité dans la compréhension des problématiques rencontrées par les entreprises’. Elle conseille plusieurs grands groupes français et internationaux en droit des marques et sur la gestion des problématiques de droits d’auteur. Le cabinet représente Sony Computer Entertainment dans un litige l’opposant à Declair concernant la violation de droits d’auteur sur une chanson diffusée dans un jeu vidéo FIFA. Picard Surgelés, Coca-Cola Entreprise, Fossil et Nintendo sont clients. A la tête de l’activité, Antoine Gendreau est apprécié pour ‘sa grande expérience professionnelle et la fiabilité de ses analyses’. Mélanie Comert est ‘très rapide, experte et très bonne en négociations’ en matière de contrats, de droit de la concurrence et de la distribution.

Passa Varet Avocats fournit un ‘travail très efficace et particulièrement expert’. L’équipe offre ‘une disponibilité entière et porte une réelle attention à ses dossiers’. Le cabinet conseille plusieurs grands clients dans les domaines du luxe et de la mode, ainsi que de grandes enseignes de consommation et un grand groupe d’édition. Il traite des dossiers de marques et de droits d’auteur. Vincent Varet est ‘extrêmement précis, offre une très grande qualité d’écoute et de compréhension’. Jérôme Passa, qui a rejoint le cabinet en 2016, est un expert reconnu en matière de propriété industrielle et de concurrence déloyale. Son arrivée vient renforcer les expertises du cabinet et apporte des compétences complémentaires dans le secteur des brevets.

L’équipe de trois avocats de Pinsent Masons LLP traite des dossiers de marques. UHU est client. A la tête de l’activité, Emmanuel Gougé possède ‘une profonde connaissance du droit de la propriété intellectuelle et industrielle et délivre des conseils stratégiques’.

L’équipe de cinq avocats de Reed Smith assiste plusieurs grandes marques dans les domaines du luxe et de la mode, ainsi qu’une multinationale dans le secteur alimentaire. Le cabinet est en charge de portefeuilles de marques et traite le contentieux. Louis Dreyfus Commodities est client. A la tête de l’activité du cabinet, la ‘très talentueuse et expérimentée’ Marina Cousté possède de ‘remarquables compétences et connaissances, et prend grand soin de ses clients’. François Jonquères est également impliqué dans les dossiers.

Renault Thominette Vignaud & Reeve offre de bonnes compétences dans les domaines du droits d’auteur, du droit des dessins et modèles, du droit des marques et des contrats de direction artistique. A la tête de l’activité, Maxime Vignaud assiste de nombreux clients dans le domaine de la mode et du luxe, dont monsieur Christian Lacroix. ‘Très rigoureux dans son approche juridique, il ne laisse pas de place au doute’. ‘Fin stratège, il sort souvent gagnant des affaires qu’il conduit’.

L’équipe de cinq avocats de Schmidt Brunet Litzler est ‘proactive et n’hésite pas à explorer de nouveaux angles d’attaque avec succès’. Elle intervient sur la gestion, la protection et la défense des titres de marques, de dessins et de modèles, et de droits d’auteur. Le cabinet conseille plusieurs clients issus du secteur du design et de l’ameublement, ainsi que des artistes, des sportifs et de jeunes créateurs. JJA, Vitry Frères et Agea sont clients. L’équipe est emmenée par Delphine Brunet-Stoclet qui ‘est toujours disponible et possède de très fortes capacités d’analyse’, et Maria Luisa Arce-Torrecilla.

L’équipe de six avocats d’UGGC Avocats possède des expertises reconnues dans les domaines des marques, dessins et modèles, et traite également des dossiers de brevets. L’activité est dirigée par Corinne Khayat et Elisabeth Logeais.

Valérie Perrichon Avocats traite des dossiers de dépôt et intervient en conseil et en contentieux en matière de marques. Le cabinet est le conseil de grands groupes. Valérie Perrichon dirige l’activité.

Vivien & Associes est doté d’un duo d’avocats ‘réactif, fiable, efficace et disponible’ qui conseille des groupes français et internationaux. Le cabinet traite des contentieux de droit des marques et de droits d’auteur. A la tête de l’activité, Stéphane Colombet est ‘passionné et un très bon technicien’.

WAN Avocats est incontournable dans le domaine de la création (musique, audiovisuel, scène), et à ce titre traite des problématiques de droits d’auteur et de droit à l’image. L’équipe gère également des dossiers de marques, de dessins et de modèles, notamment en lien avec le domaine du numérique et le secteur de la mode. Isabelle Wekstein est recommandée.

August Debouzy est le conseil de plusieurs grands groupes internationaux de premier plan, notamment dans le domaine industriel, pour la gestion de leurs problématiques de marques et de droits d’auteur. Le cabinet a représenté avec succès Peugeot dans un litige en droit des marques l’ayant opposé à RPM Garantie. Mahasti Razavi, Véronique Dahan (counsel) et le collaborateur senior Howard Tempier figurent parmi les principaux intervenants.

Bilalian Avocats délivre un ‘travail remarquable’. Le cabinet fournit des ‘réponses qui sont toujours très bien argumentées et détaillées, et des solutions toujours tranchées et pragmatiques’. Il est recommandé pour la gestion de ‘contentieux ardus qui nécessitent des prises de position très offensives et des suivis de procédures très techniques’. L’expertise du cabinet en droit de la propriété intellectuelle se double ‘d’une connaissance pointue du secteur des télécommunications’ et du secteur publicitaire. Orange, Republic Technologies, WPP et Serviceplan France sont clients. L’équipe de trois avocats est dirigée par Marguerite Bilalian.

Crefovi justifie d’une ‘excellente connaissance des problématiques de droits d’auteur et de propriété intellectuelle en générale’. Le cabinet est le conseil de nombreux créateurs, notamment d’origine française ou anglo-saxonne, dans le secteur de la mode et du luxe. Il assiste également des artistes contemporains et des collectionneurs. Le cabinet traite des problématiques de marques, de dessins et modèles et de droits d’auteur. Il intervient en conseil et en contentieux en droit français et anglais. Appréciée pour sa disponibilité et son enthousiasme, Annabelle Gauberti ‘a le chic de trouver une solution aux problématiques des plus épineuses’ et possède ‘une grande expérience dans le secteur des industries créatives et de la mode’.

HBC Avocatsest très réactif’ et ‘montre une grande disponibilité’. Le cabinet ‘combine une parfaite maîtrise des questions de droit de la propriété intellectuelle et une très bonne connaissance des usages dans le secteur de la publicité’. Il assiste des clients spécialisés dans de nombreux secteurs. ‘Dévoué et tenace’, Damien Challamel est ‘un excellent technicien, d’une grande finesse d’analyse et pugnace en matière contentieuse’.

HMV Avocats est doté d’une ‘une connaissance juridique et d’une expertise pointue’. L’équipe de trois avocats ‘fournit un gros travail de recherche’, se montre réactive et affiche ‘une grande faculté d’adaptation au client’. L’activité est dirigée par Alain Hazan et Anne Messas qui est ‘rigoureuse, réactive’ et ‘va toujours chercher la solution qui est le plus favorable pour son client’.

Marie-Emmanuelle Haas de me haas est appréciée pour son expérience, son efficacité et ses ‘analyses toujours très justes des situations’. Elle est consultée pour intervenir dans des litiges en matière de marques devant les juridictions françaises et européennes.


ENTRETIEN AVEC...

Des associés qui sont à la tête de leur cabinet ou d’un domaine d’expertise particulier confient au Legal 500 la façon dont leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

Pour en savoir plus, c’est ici