Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Propriété intellectuelle > Cabinets de conseil en propriété industrielle

Cette section présente les principaux cabinets de conseil en propriété industrielle de France. Les Conseils en Propriété Industrielle (CPI) ont pour fonction de conseiller les inventeurs dans l’obtention, la défense et l’exploitation de leurs droits de propriété industrielle. La profession compte plus de 900 CPI selon la Compagnie Nationale des Conseils en Propriété Industrielle et se divisent en ingénieurs spécialisés en matière de brevets et en juristes qui traitent des dossiers de marques, dessins et modèles.

Cabinet Beau de Loménie fait preuve ‘d’excellence dans tous les domaines’. Le cabinet abrite environ 200 professionnels dont 70 CPI. Il possède quatre bureaux en France et des antennes à Birmingham, Munich et Duisburg. Dans le secteur des brevets, le cabinet conseille de nombreux fleurons technologiques et industriels français, ainsi que de grands groupes de télécoms et des grandes enseignes commerciales françaises. De grandes entreprises asiatiques sont également clientes. L’activité est développée par Philippe Hubert, Didier Intès, François Delumeau, Pierre Balesta et le ‘très compétent’ Pierre-Louis Désormière qui ‘comprend les inventeurs de par son sens de l’écoute et du dialogue’. L’activité de droit des marques est animée par Aurélia Marie et une équipe de cinq juristes. De grands groupes, notamment dans les secteurs du luxe et de l’industrie, font appel au cabinet.

Casalonga rassemble une trentaine de CPI, juristes et ingénieurs et possède des bureaux à Paris, Munich, Alicante, Grenoble et Toulouse. Le cabinet offre des expertises de premier plan en matière de marques et de brevets (dépôt, conseil, contentieux). Il assiste des groupes français et internationaux de premier plan, spécialisés dans de nombreux secteurs dont l’électronique, l’industrie, la pharmacie, les cosmétiques et la mécanique. Le cabinet a récemment remporté plusieurs victoires devant les juridictions françaises et l’Office Européen des Brevets (OEB). Il favorablement défendu Takeda Pharmaceutical dans le cadre d’une procédure en opposition devant la Chambre de Recours de l’OEB initiée par Cinfa et Teva contre un brevet sur le traitement du diabète. L’activité est développée par une dizaine d’associés dont: Axel Casalonga, Gérard Dossmann, Virginie Martin-Charbonneau, Julien Thon et Gwennhaël Le Roy.

Germain & Maureau rassemble une centaine de collaborateurs et une cinquantaine d’experts hautement qualifiés. Le cabinet développe une activité équilibrée entre ses activités de brevets et de marques et compte parmi les tous premiers déposants français de marques communautaires. Il possède une clientèle de premier plan spécialisée dans de nombreux secteurs. Le siège social du cabinet est à Lyon. Il possède également des bureaux à Paris, Saint-Etienne et Marseille, ainsi qu’à Alicante, Munich et Genève.

Lavoix abrite des effectifs de près de 200 professionnels dont une soixantaine d’ingénieurs et une dizaine de juristes. Le cabinet représente une superbe base de clientèle, comprenant des groupes français leaders spécialisés dans de nombreux domaines. La chimie, les sciences de la vie, l’électronique, la mécanique, l’électricité et la physique recouvrent de fortes compétences en matière de brevets. De grands noms du luxe font également appel aux expertises des équipes dans le domaine des marques. Le cabinet possède des bureaux à Paris, Lyon, Toulouse, Rennes, Grenoble, Lille et Munich. Il travaille en étroite collaboration avec Lavoix Avocats.

Cabinet Plasseraud rassemble une centaine d’ingénieurs et juristes installés dans les bureaux de Paris, Lyon, Lille, Dijon, Toulouse, Shanghai et Prague du cabinet. L’expertise en matière de brevets couvre les domaines de l’électronique, de l’électricité, de la mécanique, de la chimie et de la physique.

Regimbeau réunit quelque 200 professionnels dont une soixantaine de spécialistes de la propriété industrielle (CPI et mandataires). L’activité dans le domaine des brevets couvre les secteurs des sciences du vivant, de la chimie, de l’informatique et des communications, de la mécanique et de la physique. Les problématiques de marques et de modèles sont également traitées. Le cabinet est implanté à Paris, Rennes, Lyon, Grenoble, Montpellier, Toulouse, Caen et Munich. Il représente de grands groupes français.

Dirigé par Luc Santarelli, Santarelli affiche des effectifs d’environ 140 professionnels, dont quelque 40 conseils, ingénieurs et juristes qui travaillent depuis les bureaux de Paris, Marseille et Toulouse. Le cabinet est reconnu pour sa forte expertise en matière de brevets dans les domaines des biotechnologies, de la chimie, des technologies et de la pharmacie. Il gère plusieurs dossiers important devant l’Office Européen des Brevets. L’activité du cabinet dans le domaine des marques est également très solide. L’équipe assiste de grandes entreprises dans ce secteur. Sanofi, Kering, Accor et Nestlé sont clients. Thierry Caen et Eric Le Bihan qui traite des dossiers de marques, sont des professionnels réputés.

Ernest Gutmann – Yves Plasseraud SAS (EGYP) rassemble une cinquantaine de professionnels installés dans les bureaux de Paris, Lyon et Alicante du cabinet. Le cabinet est fortement reconnu pour ses expertises dans le domaine des sciences de la vie et des biotechnologies. Il a récemment obtenu une décision marquante pour son client Limagrain dans ce domaine devant la Grande Chambre de l’OEB qui a déclaré que des plantes obtenues par un procédé essentiellement biologique sont brevetables. Le cabinet affiche également des expertises dans les domaines de la chimie, de la mécanique, de la physique ou encore de l’électronique. Une équipe de juristes traite des dossiers de marques et notamment des problématiques de certification et d’indications géographiques. Elle a récemment représenté Bpi dans un litige l’opposant à Oséo s’agissant de l’appellation Banque Publique d’Investissement. Champagne Roederer et Laurent Perrier sont clients.

Marks & Clerk rassemble des effectifs d’une cinquantaine de professionnels qui gèrent plus de 20 000 titres de brevets et marques. La trentaine d’ingénieurs et de juristes possèdent un fort savoir-faire dans les domaines de l’informatique, de l’électronique, des télécoms et de l’énergie. De grands groupes, des établissements publics de recherche, des universités, ainsi que des startups et des fonds d’investissement font appel aux services du cabinet qui possède des bureaux à Paris et Sophia Antipolis en France. Thales, Technicolor, Dassault Systèmes, le CEA, le CNRS, l’Université d’Orsay et France Brevets sont clients. L’activité est dirigée par Christian Nguyen-Van-Yen, Sophie Esselin et Laurent Lucas. Martine Adamoff est en charge de l’activité marques et modèles du cabinet. Mark Bell a rejoint le cabinet en 2015 pour renforcer les compétences dans le domaine de l’informatique, des télécoms et de la gestion des données.

Novagraaf (marques, dessins, modèles, noms de domaine) et Novagraaf (brevets) rassemblent quelque 140 experts, dont 40, juristes marques et ingénieurs brevets. Les deux structures réunies possèdent plusieurs bureaux en France et 14 implantations en Europe. Elles conseillent de grands groupes français et internationaux dont Dior, Orange, Renault et Véolia. En matière de brevets, les principaux domaines d’expertise recouvrent les biotechnologies, la chimie, les cosmétiques, la protection des logiciels, l’électronique et la mécanique. Des sociétés issues de la grande distribution, de l’agro-alimentaire, des médias et du luxe font appel au cabinet pour leurs problématiques d’acquisition, de gestion et de protection de leurs portefeuilles de marques.

Dreyfus & Associés intervient ‘comme un partenaire interne’ auprès de ses clients. Le cabinet, qui compte 17 professionnels, offre un ‘un conseil toujours orienté vers les besoins du business’. Il intervient sur des problématiques de marques, dessins et modèles et possède un fort savoir-faire en matière de noms de domaine et d’internet – il gère régulièrement des problématiques de cyber-squatting et de fishing. L’équipe assiste de grands groupes français et internationaux. Le cabinet est implanté à Paris et possède des antennes à Lyon et à Strasbourg. A la tête du cabinet, Nathalie Dreyfus, CPI et conseil européen en marques, ‘sait parfaitement s’adapter à l’évolution des demandes de ses clients’ et ‘répond parfaitement aux besoins exprimés’. Emmanuel Harrar ‘trouve toujours une réponse technique à une problématique pratique’.

Ixas Conseil réunit huit professionnels dont quatre CPI et deux ingénieurs. Le cabinet délivre des ‘prestations de haute qualité’ grâce à une équipe ‘réactive et qui fournit un conseil pertinent’. Il assiste des organismes de recherches, des PME et des groupes internationaux. L’Inserm et Mersen sont clients. Les compétences en matière de brevets sont particulièrement appréciées, notamment dans les domaines de la santé, de la chimie et de la mécanique. Le cabinet est également doté d’expertises dans le domaine des marques. A la tête du cabinet, Martin Schmidt ‘comprend les besoins de ses clients, est ‘capable de solutionner les problématiques les plus complexes techniquement’ et parle l’anglais, le français et l’allemand couramment. Vanessa Darbouret et Jean-Philippe Schouller sont également impliqués dans les dossiers.

ENTRETIEN AVEC...

Des associés qui sont à la tête de leur cabinet ou d’un domaine d’expertise particulier confient au Legal 500 la façon dont leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

Pour en savoir plus, c’est ici