Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Résolution des litiges > Arbitrage international

Index of tables

  1. Résolution des litiges: Arbitrage international
  2. Résolution des litiges: Droit international public

L’excellentDechert LLP possède ‘une grande connaissance de l’arbitrage, des procédures et de ses principaux acteurs’. L’équipe d’une vingtaine d’avocats est ‘très solide’ et constituée de ‘membres dédiés, très expérimentés dans de nombreux domaines dont le secteur des hydrocarbures et en matière d’évaluation du dommage’. Le cabinet est très impliqué aux côtés des états dans des affaires de premier plan. Il représente l’Equateur dans plusieurs litiges, ainsi que la Colombie dans un arbitrage CIRDI dans le domaine minier l’opposant à Glencore International et Prodeco. L’équipe gère également des arbitrages commerciaux à forts enjeux, notamment dans les secteurs des télécoms et de la défense, et plusieurs dossiers d’exequatur. Orange est client. A la tête de l’activité, Eduardo Silva Romero est ‘extrêmement solide’ et fournit des ‘arguments juridiques toujours très bien pensés et organisés’. Sont également recommandés: José-Manuel García Represa dont l’expertise est ‘remarquable pour analyser et évaluer le quantum d’un dommage’, Xavier Nyssen et Philip Dunham.

Le travail délivré par Freshfields Bruckhaus Deringer LLPrépond aux plus hauts critères de qualité du marché’. L’équipe parisienne, qui compte quelque 24 avocats, est très solide et bénéficie de la force du réseau de bureaux international du cabinet. Elle traite quelques-uns des plus importants arbitrages commerciaux et d’investissement au plan mondial, particulièrement dans les secteurs des hydrocarbures et du marché énergétique africain et européen. Le cabinet a récemment remporté plusieurs victoires. Agissant aux côtés d’East Mediterranean Gas dans un important arbitrage CCI en matière gazière l’opposant à l’Egypte, le cabinet a ainsi obtenu du tribunal l’attribution de 324 millions de dollars en dommages pour son client. L’équipe a également remporté pour son client Total le plus important montant en dommages et intérêts jamais octroyé dans un arbitrage CIRDI contre l’Argentine. Noah Rubins dirige l’activité, quand Elie Kleiman et Peter Turner sont tous les deux ‘des avocats de la plus haute qualité, dotés d’un esprit vif’. Le cabinet est également pourvu d’une expertise en droit international public qui est ‘remarquable de précision juridique et de sophistication’. Ben Juratowitch, qui dirige l’activité du cabinet dans ce domaine au plan global, est ‘un superbe avocat dont les principales qualités sont un esprit novateur, la clarté, l’accessibilité et l’utilisation d’arguments très convaincants’.

Pour plusieurs très bons connaisseurs du marché, Shearman & Sterling LLP est ‘le meilleur cabinet de la place et devance très largement tous les autres’. Le cabinet possède un incroyable track-record. L’équipe est composée de plus d’une cinquantaine d’avocats, recoupant plus d’une vingtaine de nationalités. Elle est en charge de plusieurs arbitrages comptant parmi les plus stratégiques au plan mondial. Le cabinet représente des états et des investisseurs, et intervient particulièrement dans les domaines des hydrocarbures. Il a représenté GML devant la Cour d’Appel de la Hague dans l’une des phases de mise en œuvre de la sentence rendue dans l’affaire Yukos. Le cabinet est également impliqué dans l’un des arbitrages les plus emblématiques au plan international en matière de construction. Il a enfin remporté un arbitrage CCI majeur dans une affaire complexe d’aides d’état ayant opposé sont client EDF International à un état fédéral allemand. L’équipe représente enfin Sonatrach dans un arbitrage CCI initié par Total Algérie et Repsol Exploración Argelia et soulevant des questions fiscales. Areva, Egyptian Natural Gas et l’Egypte sont clients. A la tête de l’activité, Emmanuel Gaillard est un avocat exceptionnel. Yas Banifatemi dirige l’activité en matière de droit international public. Sont également recommandés: Coralie Darrigade, Jennifer Younan, Maude Lebois, Mohamed Shelbaya qui démontre ‘un grand sens tactique’, et Daniel Reich (counsel).

White & Case LLP possède une équipe d’une quarantaine d’avocats dotés ‘d’une grande connaissance juridique et d’une large expérience’ et qui ont ‘les ressources nécessaires pour rapidement répondre aux besoins soulevés par des affaires de grande envergure’. Le cabinet est en charge de plusieurs dossiers CCI se rangeant parmi les arbitrages commerciaux les plus emblématiques au plan mondial. Il gère notamment des affaires en lien avec les continents européen et africain et les domaines de la construction et de l’énergie. Le cabinet est également de plus en plus sollicité pour traiter des arbitrages d’investissement. L’équipe représente ainsi Engie dans un arbitrage CIRDI l’opposant à la Hongrie, ainsi que Gold Reserve dans le cadre de la première procédure d’annulation d’une sentence CIRDI initiée devant des tribunaux français. L’activité est développée par: Michael Polkinghorne qui dirige l’activité, Christopher Seppälä, Christophe von Krause qui ‘est clair, convaincant, flexible, enthousiaste et possède d’excellentes qualités d’analyse’, Andrew de Lotbinière McDougall qui est ‘extrêmement doué s’agissant d’extraire les points clés en temps réel pendant les audiences’, Charles Nairac, John Willems, Nicolas Bouchardie et Elizabeth Oger-Gross qui est ‘très rigoureuse et efficace lors des auditions de témoins’. Kirsten Odynski a été promue associée.

Bredin Prat est en charge d’un large volant d’arbitrages commerciaux et d’investissement, souvent à forts enjeux financiers. L’équipe d’une vingtaine d’avocats représente plusieurs entités étatiques moyenne-orientales, ainsi que des entreprises et des investisseurs français et internationaux. Le cabinet agit notamment pour le compte de la Jordanie dans un arbitrage CIRDI l’opposant à Orange concernant le renouvellement de licences télécoms. Liban, l’Egypte et la Croatie sont clients. Louis-Christophe Delanoy, Raëd Fathallah, Tim Portwood et José María Pérez sont les principaux intervenants au sein de l’équipe.

Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP fournit un ‘service d’excellente qualité’; ‘les réponses sont rapides, efficaces, le travail est soigné et les conseils sont adaptés et démontrent une grande connaissance de la matière’. Agissant régulièrement en collaboration avec les autres bureaux internationaux du cabinet, l’équipe parisienne est en charge d’un volant d’arbitrages investissement de tout premier plan, souvent pour le compte d’entités étatiques. Elle a récemment obtenu pour son client, la Fédération de Russie, l’annulation de trois sentences arbitrales dans la saga Yukos par le tribunal de la Hague. Le cabinet a également représenté l’Autriche dans sa première affaire CIRDI. L’équipe est enfin sollicitée par de grands groupes pour intervenir dans d’importants arbitrages commerciaux. L’Egypte, ArcelorMittal, EDF et la France sont clients. Sont fortement recommandés: la ‘très qualifiée’ Claudia Annacker qui ‘s’impose devant un tribunal’, Jean-Yves Garaud, Robert Greig (senior counsel) et les counsels Cameron Murphy et Laurie Achtouk-Spivak.

L’excellentCurtis, Mallet-Prevost, Colt & Mosle LLP se range parmi ‘les meilleurs cabinets du marché, particulièrement pour l’assistance aux états dans des arbitrages d’investissement’. L’équipe d’une quinzaine d’avocats intervient dans des affaires de grande envergure, notamment dans le domaine des hydrocarbures. Le cabinet conseille la République du Kazakhstan dans plusieurs affaires, dont un arbitrage CIRDI l’opposant à Caratube International Oil et M. Hourani. L’équipe traite également des arbitrages commerciaux et a récemment obtenu une victoire majeure dans une affaire relative à une opération d’acquisition. Turkmenistan, le Cameroon et Arkema sont clients. Peter Wolrich, qui codirige l’activité du cabinet au plan global, ‘est exceptionnellement bon, à l’oral comme à l’écrit’. Geoffroy Lyonnet est également ‘très bon, notamment pour auditionner les témoins’ et démontre ‘une parfaite maitrise de ses dossiers’. Nadia Darwazeh, Sabrina Aïnouz et Jérôme Lehucher ont été promus associés en 2016.

Dentons est doté ‘d’une grande expérience et porte une forte attention à ses clients’. L’équipe d’une dizaine d’avocats est ‘excellente’ et témoigne d’une ‘connaissance approfondie de l’arbitrage, répond aux inquiétudes de ses clients et possède une capacité à intervenir devant la CCI de Paris et dans de multiples langues qui en font un acteur de premier plan’. Le cabinet est particulièrement actif dans les domaines de l’énergie, de la fiscalité ou de la construction dans des arbitrages commerciaux et d’investissement en lien avec l’Europe, Asie et l’Afrique. Il est impliqué dans plusieurs affaires dont les enjeux financiers se chiffrent en milliard de dollars, et a récemment obtenu une série de décisions favorables. L’équipe a ainsi remporté une victoire pour Gazprom dans un arbitrage très important face à la Lituanie, et représente les frères Micula dans une affaire CIRDI les opposant à la Roumanie et concernant la vente de spiritueux dans le pays. Jean-Christophe Honlet dirige l’activité du cabinet au plan global, quand Barton Legum est à la tête de l’activité d’arbitrage investissement et de traités. Anna Crevon est également impliquée dans les dossiers.

L’excellentDerains & Gharavi est ‘très compétent, efficace, respecté et particulièrement reconnu par la communauté arbitrale’. L’équipe, qui rassemble plus d’une vingtaine d’avocats, est régulièrement mandatée pour traiter des arbitrages d’investissement à forts enjeux financiers dépassant le milliard de dollars. Le cabinet gère notamment des dossiers en lien avec les secteurs pétrolier, minier et de la construction, et traite des arbitrages commerciaux. Le cabinet a récemment représenté Caratube International Oil et Mr. Devincci Salah Hourani dans un arbitrage initié contre le Kazakhstan et portant sur l’acte d’expropriation d’une concession pétrolière. L’équipe agit également pour le Qatar dans un arbitrage CCI portant sur la construction d’un centre de retraitement de déchets au Moyen-Orient. L’activité est dirigée par des associés figurant parmi les plus grands experts du marché: Yves Derains et Hamid Gharavi qui est ‘un avocat de la plus grande classe’. Sont également recommandés: Bertrand Derains, Melanie van Leeuwen, ‘une excellente stratège dotée d’une connaissance approfondie de l’arbitrage d’investissement et qui impressionne par la remarquable qualité de ses plaidoiries et de ses écritures’, Eloise Obadia qui est basée à Washington et Nada Sader qui exerce depuis Beyrouth.

King & Spalding LLP fournit ‘des conseils d’un niveau de qualité extrêmement élevé’ et ‘apporte à ses clients un soutien infaillible, une constante disponibilité et une capacité à trouver des solutions effectives’. L’équipe parisienne rassemble une douzaine d’avocats et intervient régulièrement en collaboration avec les bureaux internationaux du cabinet. Elle représente des investisseurs dans des arbitrages d’investissement et possède un fort savoir-faire dans le domaine énergétique. Le cabinet est impliqué dans plusieurs affaires aux montants se chiffrant en milliard de dollars dans les secteurs pétrolier et gazier. L’équipe est également en charge de plusieurs dossiers touchant au marché européen des énergies renouvelables. Elle agit notamment pour le compte de plusieurs clients allemands, dont Cube Infrastructure, Demeter Partners, 9Ren et Kruck Beteiligungs, dans des arbitrages CIRDI face à l’Espagne. L’activité est développée par des associés très expérimentés et comptant parmi les références du marché: Ken Fleuriet qui ‘sait garder son calme peu importe la situation et possède une très grande expérience’, Eric Schwartz, James Castello et Joël Alquezar. La jeune associée Amy Frey est ‘particulièrement brillante et sait comment présenter des faits complexes d’une manière qui soit facilement compréhensible pour tout le monde’.

Déjà considéré comme ‘l’un des meilleurs cabinets’ du marché, Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan, LLP a considérablement renforcé ses rangs suite au recrutement de deux associés anciennement responsables de l’activité d’arbitrage au sein de leurs anciennes maisons; Michael Young (ex Allen & Overy LLP), et Isabelle Michou (ex Herbert Smith Freehills LLP), ‘une avocat talentueuse, attentive aux besoins de ses clients et dont les analyses sont conduites au laser’. Le cabinet est doté ‘d’une grande connaissance des secteurs énergétique, gazier, pétrolier et des matières premières’. Il est impliqué dans quelques-uns des plus importants arbitrages CCI en cours dans ces domaines, souvent en lien avec le continent africain. L’équipe a récemment obtenu pour son client Edison l’attribution de dommages et intérêts d’un montant encore inégalé dans un arbitrage CCI face à Eni portant sur la révision du prix du gaz. Le ‘remarquable’ Philippe Pinsolle, qui dirige l’activité, ‘comprend le business de ses clients et ne laisse aucun détail au hasard’. Thomas Voisin est également recommandé.

Allen & Overy LLP affiche ‘une excellente connaissance du secteur de l’arbitrage’. L’équipe parisienne intervient régulièrement dans les dossiers aux côtés d’autres bureaux internationaux du cabinet. Elle est en charge de plusieurs affaires importantes dans les domaines énergétique, gazier et des énergies renouvelables pour le compte de grands opérateurs. Le cabinet représente notamment le Sultanat d’Oman dans un arbitrage CIRDI initié par Samsung Engineering, ainsi que trois fonds européens d’infrastructures dans la gestion de leurs arbitrages CIRDI respectifs lancés contre l’Espagne dans le secteur des énergies renouvelables. Marie Stoyanov est recommandée. Michael Young a rejoint Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan, LLP.

Betto Seraglini est un ‘cabinet de premier plan’ qui fournit des ‘conseils immédiats et précieux’. ‘La curiosité tant sur le plan juridique que technique’ de ses avocats est particulièrement soulignée. L’équipe affiche une forte expertise dans les domaines de la défense, de l’aviation, de l’énergie et des infrastructures. Le cabinet représente de grands groupes français et une base croissante de grands clients internationaux. Il est principalement en charge d’arbitrages commerciaux en lien avec l’Afrique, et agit ainsi pour le compte d’Africarail dans un litige l’opposant au Niger et au Bénin concernant un chantier ferroviaire. Safran, Accor Afrique, Khan Ressources et ENI sont clients. Le cabinet traite également des contentieux judiciaires. L’équipe d’une douzaine d’avocats est emmenée par Jean-Georges Betto, Christophe Seraglini, Thierry Tomasi, Gaëlle Le Quillec et Julien Fouret. L’ancien Garde des Sceaux Dominique Perben a récemment rejoint le cabinet.

Brown Rudnick LLPapproche les dossiers de façon pragmatique’. L’équipe intégrée “Transmanche” se distingue par sa combinaison d’expertises de droit civil et de common law qui est particulièrement précieuse pour la gestion d’affaires en lien avec l’Afrique et le Moyen-Orient. Le cabinet est en charge d’un volant varié de dossiers, souvent des arbitrages CCI qui touchent aux secteurs pétrolier, gazier, minier, de la responsabilité des produits, des télécoms ou encore aux opérations de fusions-acquisitions. L’équipe d’une dizaine d’avocats est impliquée dans deux affaires de premier plan relatives aux secteurs minier et de l’audiovisuel. Boston Scientific Corporation est client. L’activité est dirigée au plan global par Nicholas Tse qui fait ‘un très bon travail dans la gestion des dossiers complexes’, et au niveau parisien par Sébastien Bonnard qui est ‘pragmatique, judicieux et très bon pour auditionner les témoins’. Sont également recommandés: Jean-François Le Gal, ‘un associé doté d’un fort potentiel, rassurant pour ses clients et qui garde la main sur tous les aspects d’un dossier’, Roger Kennell et Hervé Le Lay qui a été promu associé en 2017.

Clifford Chance traite un large volant d’arbitrages commerciaux concernant les secteurs énergétique, aéronautique et le droit des sociétés. L’équipe d’une douzaine d’avocats est également impliquée dans plusieurs affaires se chiffrant en milliards de dollars dans le domaine minier. De grands groupes français et internationaux sont clients. Jason Fry codirige l’activité du cabinet au plan international. Simon Greenberg et Jean-Pierre Grandjean sont également incontournables au sein de l’équipe.

DLA Piper possède une ‘bonne’ équipe regroupant une dizaine d’avocats. Le cabinet est en charge de plusieurs arbitrages aux montants s’évaluant en milliard de dollars et relatifs au marché africain dans les domaines minier, des télécoms et des infrastructures. Il représente notamment la République de Guinée dans plusieurs arbitrages CIRDI initiés par BSG consécutivement à l’expropriation alléguée de ses droits sur une concession minière. Le cabinet est également en charge de plusieurs dossiers d’exequatur devant les tribunaux français. Alcatel-Lucent, la République Démocratique du Congo et Technip sont clients. Michael Ostrove dirige l’activité du cabinet au plan global. Alexander Brabant intervient également dans les dossiers.

Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I. fournit ‘une grande qualité de travail et sait nouer de solides relations avec ses clients’. Installée à Paris et à Londres, l’équipe de plus d’une vingtaine d’avocats affiche une ‘grande expérience des arbitrages CCI de construction’ et apporte ‘des recommandations appropriées sur les actions à mener et les opportunités à saisir pour un règlement amiable’. Le cabinet gère une affaire de premier plan en lien avec l’Algérie, et représente le Crédit Foncier de France dans un litige CCI portant sur le financement d’un hôpital en Arabie Saoudite. Il a également agi directement pour la CCI devant les tribunaux français. Carole Malinvaud est particulièrement réputée et régulièrement mandatée comme arbitre. Sont également recommandés: Christian Camboulive qui possède ‘d’excellentes compétences, une grande expérience’ et dont ‘les analyses sont très justes’, ainsi que Pierre Raoul-Duval et le londonien Rupert Reece qui ‘sont de grands travailleurs dotés d’une fort connaissance du secteur de la construction énergétique et qui savent créer un environnement positif autour d’eux’. Jouent enfin un rôle majeur dans les dossiers: Clotilde Lemarié et la nouvelle promue associée Alexandra Munoz, qui est ‘passionnée et compétente’.

Herbert Smith Freehills LLP représente des clients de premier plan dans des arbitrages commerciaux et d’investissement. Le cabinet est impliqué dans plusieurs affaires en lien avec l’Afrique et de manière croissante dans des arbitrages concernant le Moyen-Orient. Il intervient notamment dans des litiges aux enjeux très stratégiques dans les secteurs énergétique, minier et des infrastructures. L’équipe a récemment agi pour ACP Axos dans le cadre du premier arbitrage CIRDI initié contre le Kosovo suite à l’annulation du processus de privatisation du secteur postal et des télécoms. BP et Petrolin sont clients. L’avocat anglais Andrew Cannon et Emmanuelle Cabrol sont recommandés. Isabelle Michou a rejoint Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan, LLP.

Hogan Lovells (Paris) LLP fournit de ‘solides analyses juridiques et une bonne évaluation des enjeux pratiques et commerciaux’ d’une affaire. L’équipe d’une dizaine d’avocats, qui ‘va en profondeur’ dans son travail, traite des arbitrages commerciaux et d’investissement. Le cabinet gère plusieurs affaires stratégiques dans le secteur énergétique et des hydrocarbures. Il a représenté le gouvernement mongol et MonAtom dans un arbitrage CNUDCI initié par Khan Resources. L’équipe agit aussi pour le compte du Venezuela dans deux arbitrages CIRDI et un arbitrage CNUDCI portant sur l’expropriation alléguée de plusieurs entreprises dans divers domaines. Edenred est client. A la tête de l’activité, Laurent Gouiffès sait ‘présenter les éléments clés d’un dossier de manière claire et convaincante’. Carmen Nuñez-Lagos ‘réconcilie par son expertise les concepts de common law et de droit civil dans un environnement international’ et ‘sait dire à ses clients ce qu’ils doivent entendre de manière constructive et non simplement ce qu’ils voudraient entendre’. Thomas Kendra (counsel) ‘sait mener des auditions de témoins et examiner les faits d’un dossier de manière très efficace, et travaille dur pour satisfaire les attentes des parties’.

Hughes Hubbard & Reed LLP démontre ‘une excellente connaissance juridique’. Le cabinet sait gérer des ‘dossier très complexes et très techniques’ grâce à une équipe d’avocats ‘brillants et dotés d’une grande expertise’. Agissant aux côtés des membres du bureau de Washington, l’équipe parisienne représente des investisseurs ukrainiens dans cinq arbitrages les opposant à la Russie et consécutifs à l’annexion de la Crimée. Le cabinet est également impliqué dans plusieurs arbitrages commerciaux et dans des affaires soulevant des problématiques juridiques nouvelles, notamment en lien avec l’application de la loi américaine dite FCPA contre la corruption. Le ‘remarquable’ Marc-Olivier Langlois compte parmi ‘les quelques spécialistes de droit civil et de common law qui savent vraiment auditionner des témoins et autres experts’. Marc Henry est également un ‘très grand professionnel’ qui ‘apporte une approche pratique et des analyses juridiques remarquables’. Il est également l’une des figures de référence du marché pour les questions d’impartialité et se voit régulièrement nommer arbitre dans les dossiers.

Jones Day gère de nombreux arbitrages commerciaux, souvent en lien avec le Moyen-Orient et l’Afrique, et les secteurs de la construction et des hydrocarbures. L’équipe d’une dizaine d’avocats traite également des arbitrages d’investissement. Elle représente Capital Financial Holdings Luxembourg dans un arbitrage CIRDI l’opposant au Cameroon. Michael Bühler et Jean-Pierre Harb dirigent l’activité.

Latham & Watkins est en charge d’un volant d’arbitrages commerciaux en croissance qui touchent aux secteurs de la construction, de l’énergie et des hydrocarbures. L’équipe d’une douzaine d’avocats est régulièrement mandatée pour gérer des affaires en lien avec le monde hispanophone. Elle représente des investisseurs dans des arbitrages stratégiques SCC initiés contre l’Espagne dans le secteur photovoltaïque. Le très réputé Fernando Mantilla-Serrano codirige l’activité du cabinet au plan global. Fabrice Fages et John Adam (counsel) sont également impliqués dans les dossiers.

Le ‘très réactifOrrick Rambaud Martel est ‘très expérimenté dans la gestion d’arbitrages portant sur le prix du gaz’. L’équipe d’une douzaine d’avocats traite des arbitrages commerciaux et d’investissement d’envergure. Elle est particulièrement sollicitée pour intervenir dans des affaires en lien avec les marchés européens et africains énergétiques et miniers. Le cabinet est co-conseil de la République de Guinée dans un arbitrage CIRDI dont les enjeux financiers sont évalués à 5 milliards de dollars, initié par BSGR suite à la résiliation de sa licence d’exploitation minière concernant le plus grand gisement de minerai de fer du monde. L’équipe agit également pour l’investisseur allemand Voigt & Collegen dans un arbitrage CIRDI contre l’Espagne suite à l’annulation des tarifs solaires subventionnés. L’activité est codirigée par Laurent Jaeger dont ‘les écritures sont toujours très claires, organisées et peuvent se lire comme un vrai roman’, et Charles Kaplan qui ‘sait lire entre les lignes d’une affaire et sait comment résoudre les litiges’.

Three Crowns LLP gère d’importantes affaires d’arbitrage commercial et d’investissement. L’équipe d’une dizaine d’avocats est en charge de plusieurs dossiers stratégiques dans les secteurs de la construction et des hydrocarbures. De grandes sociétés font appel au cabinet. Georgios Petrochilos et Todd Wetmore sont des avocats très expérimentés.

Altana possède une équipe d’une dizaine d’avocats qui est réputée pour sa forte expertise dans le domaine de la construction. Le cabinet traite des arbitrages commerciaux et intervient dans un litige aux enjeux financiers très importants dans le secteur des télécoms. A la tête de l’activité d’arbitrage, Christophe Lapp est recommandé et de plus en plus sollicité pour intervenir en qualité d’arbitre. François Muller et la nouvelle promue associée Caroline Duclercq sont également impliqués dans les dossiers.

Bird & Bird traite plusieurs arbitrages commerciaux. Le cabinet est notamment impliqué dans une affaire aux enjeux financiers très importants dans le secteur de la technologie et des télécoms. Coresponsable de l’activité du cabinet au plan global, Annet van Hooft est ‘pragmatique’, possède ‘une grande expérience des dossiers CCI’ et intervient de plus en plus souvent en qualité d’arbitre dans les affaires.

Clyde & Co LLP est en charge d’arbitrages commerciaux pour le compte d’entreprises industrielles dans de nombreux domaines, et notamment dans le secteur de l’aviation ou en liaison avec l’Afrique. Le cabinet représente également deux entités étatiques africaines, notamment dans un litige CIRDI. Air France est client. David Brown, Eric Diamantis et Maylis Casati-Ollier sont les principaux intervenants.

Darrois Villey Maillot Brochier représente de grands groupes dans la gestion d’arbitrages commerciaux. L’activité est développée par Laurent Aynès, Cyril Bonan et la nouvelle recrue Carine Dupeyron qui est ‘calme, comprend très bien des matières annexes comme les fusions-acquisitions et sait aussi traiter le contentieux’ – elle exerçait auparavant au sein d’August Debouzy.

De Gaulle Fleurance & Associés possède une équipe compacte qui a récemment remporté plusieurs mandats dans des dossiers stratégiques. Le cabinet représente ainsi la Russie dans la défense de ses intérêts dans les procédures engagées en France par les anciens actionnaires de Yukos. Le cabinet agit également pour le compte de plusieurs grands groupes ainsi qu’un état africain dans des arbitrages commerciaux. Il assiste enfin l’actionnaire majoritaire d’un conglomérat dans un arbitrage UNCITRAL contre la République de Maurice portant sur l’expropriation des intérêts de l’entreprise. Andrea Pinna est recommandé.

Eversheds Sutherland (France) LLP est en charge de plusieurs arbitrages commerciaux et d’investissement. L’expertise du cabinet est particulièrement solide dans le secteur des hydrocarbures. L’équipe gère régulièrement des affaires en lien avec les continents africain et asiatique. Elle représente de grands groupes, ainsi que des entités étatiques dont le gouvernement iranien. David Sellers codirige l’activité du cabinet au plan global. Will Thomas a rejoint Freshfields Bruckhaus Deringer LLP Londres.

FTPA est ‘doté d’une équipe de taille relativement modeste mais qui se distingue par son engagement dans des affaires complexes, aux enjeux importants’. L’équipe d’une douzaine d’avocats représente plusieurs grands fleurons industriels français, notamment dans le domaine aéronautique. Elle est impliquée dans de nombreux arbitrages commerciaux faisant suite à des ruptures contractuelles. Le cabinet traite également un dossier d’arbitrage investissement aux enjeux financiers atteignant le milliard de dollars. L’activité est développée par Robert Corcos, Serge-Antoine Tchekhoff et ‘l’excellent’ Rajeev Sharma Fokeer qui possède ‘une double expertise – droit civil et common law’.

Foley Hoag traite des arbitrages commerciaux et d’investissement, ainsi que des dossiers d’exequatur. Le cabinet représente plusieurs entités étatiques et des entreprises. En collaboration avec le bureau de Washington, l’équipe a représenté l’Equateur dans un arbitrage CNUDCI qui l’a opposé à Murphy Exploration and Production suite à des augmentations du prix du pétrole. Le cabinet intervient également dans plusieurs arbitrages dans le secteur hôtelier. La Belgique et le Venezuela sont clients. L’équipe est emmenée par Thomas Bevilacqua dont la ‘grande réactivité et l’expertise’ sont recommandées, Bruno Leurent, Hery Ranjeva et Philippe Sarrailhé. Le collaborateur Ivan Urzhumov est également très impliqué dans les dossiers.

K&L Gates LLP possède une ‘excellente’ expertise. L’équipe de cinq avocats se distingue par sa capacité à traiter aussi bien des dossiers d’arbitrage que du contentieux. Elle possède également une forte expérience en lien avec l’Afrique et intervient régulièrement dans des dossiers en collaboration avec les bureaux américains et de Dubaï du cabinet. L’équipe traite notamment des affaires dans les domaines minier et pétrolier. A la tête de l’activité du cabinet à Paris, Louis Degos agit régulièrement en qualité d’arbitre dans les dossiers.

Lazareff Le Bars est régulièrement mandaté pour intervenir dans des arbitrages commerciaux et d’investissement en lien avec le continent africain et le Moyen-Orient. L’équipe de sept avocats représente notamment des opérateurs téléphoniques, dont Orange, dans des dossiers les opposant à des entités étatiques africaines. Le cabinet gère également plusieurs arbitrages dans les domaines miniers et de la construction. Il développe également sa présence aux côtés d’entités étatiques africaines. L’activité est dirigée par Benoît Le Bars qui agit également en qualité d’arbitre dans les dossiers, et Jean-Claude Najar.

Linklaters représente des entreprises françaises et internationales dans des arbitrages commerciaux touchant à de divers secteurs, dont la construction et les médias. L’équipe d’une vingtaine d’avocats est régulièrement impliquée dans des litiges en lien avec l’Afrique et le Moyen-Orient. Le Sénégal et Elf Neftegaz sont clients. L’activité est développée par Matthieu de Boisséson, le ‘remarquable’ Pierre Duprey qui possède ‘une connaissance approfondie de toutes les subtilités juridiques de sa discipline’, Arnaud de La Cotardière qui est ‘un très bon avocat et sait se montrer pragmatique’, Roland Ziadé, ainsi que les counsels Andrew Plump qui est ‘excellent pour auditionner les témoins’ et Patricia Peterson.

Mayer Brown est en charge d’un important volant d’arbitrages commerciaux et d’investissement. L’équipe parisienne de sept avocats intervient régulièrement aux côtés des membres des autres bureaux du cabinet (notamment Londres) dans les dossiers. Elle agit particulièrement pour le compte des états et des investisseurs dans des arbitrages touchant aux marchés africains et moyen-orientaux de la construction, des infrastructures et de la mine. Le cabinet est notamment impliqué dans un litige aux enjeux très importants en lien avec l’Amérique du Sud et traite plusieurs affaires concernant l’Europe. Il représente Mr. Fouad Alghanim & Sons General Trading & Contracting dans un arbitrage CIRDI l’opposant à la Jordanie. L’Egypte et la Gambie sont clients. L’activité est dirigée par Dany Khayat. Alejandro López Ortiz est également un intervenant de premier plan au sein de l’équipe.

Meyer Fabre Avocats est doté ‘d’une expertise de très haut niveau’. Le cabinet abrite ‘des avocats de talent qui apportent des résultats’ dans les dossiers et sont ‘disponibles à toute heure’. L’équipe de cinq avocats traite des arbitrages CCI et des dossiers d’exequatur. Elle gère également des contentieux judiciaires internationaux et industriels. L’activité est dirigée par deux associés: Nathalie Meyer Fabre qui agit en qualité de conseil et d’arbitre dans les dossiers, possède ‘une grande expérience et cherche avec détermination à atteindre les objectifs de ses clients’, et Damien Devot qui ‘propose des solutions créatives, pragmatiques et adaptées aux enjeux du litige’.

L’excellentPinsent Masons LLP est doté d’une équipe de sept avocats, ‘proactive et pragmatique’. Le cabinet est doté d’une expertise particulièrement reconnue dans le domaine de la construction. Il est notamment impliqué dans un dossier aux enjeux financiers importants concernant un projet au Qatar. Le cabinet est également en charge de deux arbitrages importants en lien avec les secteurs de la défense et de l’aérospatial. Technip et Strabag sont clients. L’activité est dirigée par Frédéric Gillion et Peter Rosher qui est ‘réactif, fiable and pertinent’.

Proskauer Rose LLP fournit ‘un très haut niveau de prestations’ et fait preuve ‘d’une grande disponibilité’. Le cabinet est régulièrement en charge d’arbitrages impliquant le continent américain et notamment l’Amérique Latine. Il a ainsi représenté TTF Panama dans un arbitrage CIRDI l’opposant à Digicel et concernant leur joint-venture commune Digicel Panama. L’équipe de cinq avocats traite également de nombreux arbitrages commerciaux. Peter Sherwin, qui partage son temps entre les bureaux de New York et Paris du cabinet, est en charge de la pratique arbitrale du cabinet au plan global. ‘L’excellente et remarquable’ Ana Vermal impressionne par son ‘sens stratégique’: elle ‘prépare ses clients à chaque scénario possible’, et se montre ‘capable de synthétiser un vaste volume d’informations rapidement’. ‘Sa connaissance de plusieurs cultures et régimes juridiques’ et ‘sa capacité à parler plusieurs langues sont également un atout précieux’.

Jacques Salès de Salès, Testu, Hill, Henry-Gaboriau & Associés est un ‘excellent spécialiste’ qui est nommé arbitre dans des arbitrages CCI et d’investissement aux enjeux financiers majeurs, notamment dans le domaine pétrolier. Steven Merino est également réputé.

Teynier Pic fournit ‘un remarquable niveau de prestations’. L’équipe d’une dizaine d’avocats est ‘très réactive, orientée sur les enjeux business’ et délivre des conseils ‘clairs et précis’. Le cabinet agit pour le compte de grandes entreprises françaises et des groupes étrangers. Il intervient dans de nombreuses affaires en lien avec l’Afrique et le Moyen-Orient, et touchant à des secteurs variés (défense, construction, pharmacie, contrats commerciaux). Thales, Soufflet et Orange sont clients. Le cabinet est également en charge de plusieurs dossiers d’exequatur et traite le contentieux. L’activité est dirigée par Pierre Pic, Eric Teynier qui est régulièrement nommé arbitre, Laurence Kiffer et Raphaël Kaminsky qui est apprécié pour ‘sa réactivité, sa disponibilité et sa bonne compréhension des enjeux économiques d’un dossier’.

Winston & Strawn LLP possède une ‘bonne expertise et un bon réseau’ international. L’équipe est ‘toujours extrêmement coopérative et proactive’ et ‘capable d’apporter des solutions novatrices’. Le cabinet intervient dans plusieurs arbitrages d’investissement et dans des procédures en annulation de sentence. Il représente l’Ukraine dans un arbitrage CNUDCI initié par le Tatarstan et consécutif au démantèlement de l’URSS et touchant au secteur pétrolier. PPG Industries et Sodexo sont clients. Les membres de l’équipe sont également régulièrement nommés arbitre. L’activité est développée par Philippe Cavalieros et Maria Kostytska qui est ‘extrêmement professionnelle et expérimentée’.

ENTRETIEN AVEC...

Des associés qui sont à la tête de leur cabinet ou d’un domaine d’expertise particulier confient au Legal 500 la façon dont leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

Pour en savoir plus, c’est ici