Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Résolution des litiges > Arbitrage international

Index of tables

  1. Résolution des litiges Arbitrage international
  2. Résolution des litiges Droit international public

L’excellente’ équipe d’une vingtaine d’avocats de Freshfields Bruckhaus Deringer LLP est constituée ‘d’individus exceptionnels’. Le cabinet gère un volant de dossiers équilibré entre arbitrages commerciaux et arbitrages d’investissement. Ceux-ci concernent principalement les continents européen, africain et asiatique. L’équipe est notamment impliquée dans des affaires de premier plan en lien avec les secteurs des hydrocarbures et des énergies renouvelables. Elle représente East Mediterranean Gas et ses actionnaires étrangers dans le cadre de l’ouverture de quatre procédures d’arbitrage les opposant à l’état égyptien et portant sur la vente de gaz par l’Egypte à une clientèle israélienne. Le cabinet agit aussi pour le compte d’Electrabel dans un arbitrage CIRDI contre la Hongrie faisant suite à l’annulation d’un contrat de fourniture d’électricité consécutive à une décision de la Commission Européenne en matière d’aides d’état, et pour le compte de Rusoro Mining dans une affaire aux enjeux financiers se chiffrant en milliards de dollars et l’opposant au Venezuela. Plus récemment, l’équipe a également traité des dossiers d’arbitrage en lien avec des contrats de partenariat et des opérations de fusions-acquisitions. L’activité est dirigée par Noah Rubins. Sont également recommandés: Elie Kleiman, Peter Turner et Ben Juratowitch qui codirige l’activité de droit international public du cabinet au plan global et qui combine ‘un excellent esprit juridique et une approche stratégique et pragmatique’.

Shearman & Sterling LLP figure parmi ‘les meilleurs des meilleurs’ du marché et s’illustre par ‘son travail remarquable dans la gestion des dossiers difficiles’. Avec quatre associés, quatre counsels et plus d’une quarantaine de collaborateurs, le bureau de Paris possède un des plus importants effectifs au monde pour le traitement des affaires d’arbitrage commercial et d’investissement. Les compétences du cabinet sont particulièrement impressionnantes dans les domaines de l’énergie où l’équipe traite plusieurs affaires emblématiques, notamment dans les domaines des infrastructures nucléaires et de la fourniture de gaz. Le cabinet est également en charge de dossiers de premier plan dans le secteur des télécoms. Il est récemment intervenu dans plusieurs affaires en lien avec l’Egypte, l’Algérie et l’Europe. L’équipe représente notamment Areva et Siemens dans un litige CCI les opposant à Teollisuuden Voima Oyj relatif à la construction d’une centrale nucléaire en Finlande. Elle défend également le gouvernement algérien dans un arbitrage CIRDI initié par Orascom dans le secteur de la téléphonie mobile. Le cabinet accompagne aussi les anciens actionnaires de Yukos Oil dans le cadre de la phase de mise en œuvre devant les tribunaux de la sentence arbitrale record obtenue contre la Russie. L’état égyptien, la Lituanie et EDF sont clients. Le ‘génial’ Emmanuel Gaillard dirige l’activité du cabinet et figure parmi les grandes références du marché. Yas Banifatemi est en charge de l’activité de droit international public. Sont également impliqués dans les dossiers: Coralie Darrigade, Jennifer Younan, les nouveaux promus associées Maude Lebois et Mohamed Shelbaya, et les counselsKathryn Khamsi et Daniel Reich.

White & Case LLPmérite entièrement son excellente réputation’, ‘applique des règles éthiques et professionnelles strictes’ et fournit des prestations ‘d’une remarquable valeur ajoutée’. Les avocats ‘sont capables de gérer la pression lorsqu’ils interviennent dans les litiges internationaux complexes impliquant de nombreuses parties’. Avec des effectifs d’une cinquantaine d’avocats, le bureau de Paris abrite l’une des équipes les plus nombreuses au plan mondial et n’a pas de rival à sa hauteur dans le domaine de l’arbitrage construction. L’équipe représente notamment Grupo Unidos por el Canal dans une affaire se chiffrant à deux milliards de dollars et l’opposant à Panama Canal Authority s’agissant du projet d’expansion du Canal de Panama. Elle est également impliquée dans des arbitrages très sensibles dans le secteur de la construction de centrales nucléaires. Le cabinet est aussi en charge de dossiers comptant parmi les plus importants à l’échelle planétaire dans le domaine des hydrocarbures, et gère un très important litige en matière télécoms en Afrique. L’équipe représente enfin plusieurs états dans des arbitrages d’investissement. ENI, Orascom TMT Investments, la République de Bulgarie, la République de Géorgie et l’état ukrainien sont clients. L’équipe est constituée de: Michael Polkinghorne qui dirige l’activité du cabinet, le ‘remarquable’ et ‘sympathique’ Christopher Seppälä qui est recommandé pour ‘sa vision stratégique unique et ses conseils pertinents’, Christophe von Krause qui ‘possède une vaste expérience et connaissance de l’arbitrage construction, et une remarquable aptitude à mener une équipe’, Charles Nairac qui ‘porte attention au moindre détail et délivre des jugements éclairés’, John Willems, Andrew de Lotbinière McDougall qui dirige l’activité du cabinet dans la zone MENA et a ‘un talent pour s’adapter rapidement au changement de circonstances dans un tribunal et pour contre-examiner les témoins’, et Nicolas Bouchardie. Elizabeth Oger-Gross est devenue la première femme associée de l’équipe en arbitrage. Matthew Secomb a rejoint le bureau de Singapour.

Bredin Prat gère un volant de dossiers équilibré entre arbitrages commerciaux et arbitrages d’investissement. L’équipe de plus d’une quinzaine d’avocats est impliquée dans plusieurs affaires en lien avec le monde arabe, aux cotés d’entités ou d’entreprises étatiques, ainsi que des sociétés privées. Le cabinet agit régulièrement pour le compte du gouvernement égyptien qu’il défend notamment dans un arbitrage CIRDI initié par Cementos La Union. L’équipe traite également des affaires dans de nombreux secteurs (gaz, droit des sociétés) et dans plusieurs régions du monde (Europe, Asie orientale). L’activité est développée par Louis Christophe Delanoy, Raëd Fathallah, Tim Portwood et José María Pérez.

Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP délivre ‘d’excellentes prestations, fournit un remarquable travail d’équipe et mobilise tous les efforts possibles pour obtenir le bon résultat’. Intervenant souvent aux côtés des membres des bureaux de New York et de Londres, l’équipe parisienne est en charge d’un important volant d’arbitrages d’investissement, et gère également des arbitrages commerciaux. Le cabinet conseille des états européens et moyen-orientaux, ainsi que des entreprises internationales. Il traite régulièrement des affaires dans les domaines des hydrocarbures, de l’énergie, du minier et du financement, en lien avec les régions d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient. L’équipe a favorablement défendu l’état grec dans une affaire CIRDI initiée par Poštová Banka dans laquelle le tribunal arbitral a considéré que l’achat de bons du Trésor grec ne peut être qualifié d’investissement protégé par le traité bilatéral gréco-slovaque. Le cabinet représente également la Fédération de Russie dans trois procédures CNUDCI additionnelles initiées par Yukos Capital. Les Républiques égyptienne, française et irakienne sont clients. ArcelorMittal, EDF, Gazprom et Tatneft sont clients. Figurent parmi les principaux intervenants au sein de l’équipe: Claudia Annacker qui s’illustre par ‘sa forte connaissance théorique et pratique du droit international et de l’arbitrage’, Jean-Yves Garaud, Robert Greig (senior counsel), Cameron Murphy (counsel) qui est ‘très compétente’. Laurie Achtouk-Spivak a été promue counsel.

Clifford Chance offre un ‘excellent niveau de prestations’. Le cabinet est ‘capable de mettre en place en peu de temps une équipe d’avocats seniors adaptée au client et au dossier d’espèce’. L’équipe d’une dizaine d’avocats traite des arbitrages commerciaux aux côtés de grands groupes français et internationaux. Elle est notamment en charge d’affaires stratégiques dans les domaines de l’énergie, de l’aviation et du droit des sociétés, et gère un arbitrage aux enjeux financiers très importants dans le domaine minier. Le cabinet traite enfin des dossiers d’exequatur devant les tribunaux français et a récemment obtenu une victoire importante dans ce domaine pour son client Auto Guadeloupe Investissement. Co-responsable de l’activité d’arbitrage du cabinet au plan global, Jason Fry est loué pour ‘sa gestion parfaite des difficiles procédures d’arbitrage’. Simon Greenberg est également un professionnel très réputé, ‘très compétent et capable de conseiller ses clients sur les aspects juridiques et sur la sélection des arbitres et autres experts’. Jean-Pierre Grandjean joue enfin un rôle important dans l’équipe.

Curtis, Mallet-Prevost, Colt & Mosle LLP témoigne ‘d’une capacité unique à évaluer le bien-fondé des arguments, à prendre en compte les particularités de chaque partie et à porter un bon jugement en amont sur les défis à venir’. L’équipe d’une douzaine d’avocats se distingue par le fait qu’elle représente uniquement des états dans des arbitrages d’investissement. Elle conseille la République du Kazakhstan dans plusieurs affaires, dont un arbitrage CIRDI l’opposant à Caratube International Oil et M. Hourani. Le cabinet agit pour le compte du Turkménistan dans plusieurs arbitrages, quand la République du Cameroun est aussi cliente. L’équipe développe également son volant de dossiers d’arbitrages commerciaux. L’activité est développée par Peter Wolrich qui codirige l’activité d’arbitrage du cabinet, et Geoffroy Lyonnet qui tous les deux ‘ont un parcours vraiment international et sont expérimentés et brillants’. Nadia Darwazeh (counsel) est également impliquée dans les dossiers.

Dechert LLP possède une ‘excellente équipe d’arbitrage’. Le cabinet traite de grands dossiers d’arbitrages d’investissement en lien avec l’Amérique Latine et le secteur des hydrocarbures. Il représente notamment la République de l’Equateur dans des arbitrages se chiffrant en plusieurs milliards de dollars et notamment dans deux procédures distinctes impliquant Burlington Resources et Perenco Ecuador. L’équipe d’une quinzaine d’avocats traite également de nombreux arbitrages commerciaux, dont des affaires stratégiques dans les domaines de l’énergie, du droit des sociétés ou concernant des problématiques de licence de brevets et de concession publique. Orange, la Bolivie et la République Dominicaine sont clients. Eduardo Silva Romero qui dirige l’activité, et José-Manuel García Represa forment ‘un formidable duo qui obtient de très bons résultats et sont particulièrement performants dans la gestion des dossiers en lien avec des pays hispanophones’. Sont également recommandés: Philip Dunham et Xavier Nyssen dont ‘les grandes qualités humaines lui permettent de saisir les enjeux non seulement juridiques d’un dossier mais également tous les autres aspects’.

Derains & Gharavi fournit des prestations ‘de très haut standing’. Le cabinet, qui a des bureaux à Paris, Washington et Beyrouth, abrite l’une des équipes les plus multiculturelles du marché. L’équipe de plus d’une vingtaine d’avocats représente des états, des entreprises et des investisseurs. Elle est en charge d’un volant d’arbitrages investissement importants, notamment dans les secteurs de la construction, du pétrole et du minier. Le cabinet intervient notamment dans plusieurs affaires en lien avec l’Asie Centrale. Il traite également des arbitrages commerciaux, dont un dossier de premier plan dans le secteur de l’aviation. Le cabinet a récemment représenté Caratube International Oil et Mr. Devincci Salah Hourani dans un arbitrage aux montants financiers excédant le milliard de dollars, initié contre le Kazakhstan et portant sur l’acte d’expropriation d’une concession pétrolière. L’équipe agit aussi pour le compte d’EuroGas et Belmont Resources dans un litige les opposant à la République slovaque, consécutif à un acte d’expropriation d’une concession minière. L’activité est développée par des associés hautement expérimentés: Yves Derains qui figure parmi les plus grands arbitres de la place, Bertrand Derains, le ‘brillant’ Hamid Gharavi qui est ‘un vrai tacticien, recommandé pour son excellente approche stratégique des dossiers et son charisme’, Melanie van Leeuwen, Eloise Obadia et la nouvelle promue associée Nada Sader.

L’équipe parisienne d’une douzaine d’avocats de King & Spalding LLP intervient régulièrement dans des dossiers aux côtés des membres des bureaux américains et du bureau londonien. Le cabinet est réputé pour son expertise en matière d’arbitrage investissement, particulièrement dans les secteurs des hydrocarbures où il représente souvent des entreprises contre des états. Récemment, l’équipe s’est vue mandater pour intervenir dans plusieurs arbitrages en lien avec le domaine des énergies renouvelables dans plusieurs pays européens. Elle agit notamment pour le compte de 9Ren Holding dans une affaire CIRDI initiée contre l’Espagne. Véolia Propreté, Union Fenosa Gas, Ascom et CEAC sont clients. Les très réputés Ken Fleuriet et Eric Schwartz dirigent l’activité. James Castello et Joël Alquezar sont également impliqués dans les dossiers. Amy Frey a été promue associée.

Allen & Overy LLP est en charge de nombreux dossiers d’arbitrages commerciaux pour le compte de grands groupes français et internationaux. L’équipe d’une quinzaine d’avocats traite notamment des affaires dans les domaines de l’aviation, de l’automobile et des hydrocarbures. Elle est impliquée dans plusieurs dossiers en lien avec l’Afrique. Le cabinet développe également sa présence dans des arbitrages d’investissement, notamment dans le secteur de l’énergie. Il a ainsi représenté la République Islamique du Pakistan dans deux affaires distinctes portant sur des investissements réalisés dans le domaine du GPL. Airbus, GDF Suez, Shell et Samsung sont clients. Michael Young codirige l’activité du cabinet au plan global. Marie Stoyanov a été promue associée en 2015.

Betto Seraglini possède une ‘très forte expertise en arbitrage international’. L’équipe d’une douzaine d’avocats délivre de ‘fines analyses juridiques, possède une parfaite maîtrise de la procédure arbitrale’ et se distingue par ‘sa relation de proximité avec les clients et sa capacité à expliquer clairement et synthétiquement la stratégie développée’. Le cabinet assiste de grands groupes dans les secteurs de la défense et de l’énergie dans des arbitrages commerciaux. Il est en charge de plusieurs affaires importantes en Afrique du Nord et intervient dans l’un des dix plus importants dossiers d’arbitrage commercial actuellement pendants. L’équipe a également représenté Bernard Tapie et sa femme dans une affaire ultra-médiatique initiée par l’état français à travers le CDR contre la sentence arbitrale rendue en 2008. La République du Gabon, DCNS, Opportunity Investment, Alstom Transport, ABB et ENI sont clients. L’activité est développée par: Jean-Georges Betto qui ‘connait très bien le secteur de la défense et de l’aéronautique, se retrousse les manches, et se montre très disponible’, Christophe Seraglini qui fournit des ‘analyses pointues’, Thierry Tomasi, Gaëlle Le Quillec et Julien Fouret.

L’équipe d’une dizaine d’avocats de Brown Rudnick LLP est ‘extrêmement expérimentée, dynamique, homogène, dédiée à son travail et porte une grande attention aux détails’. Le cabinet est en charge d’un volant varié d’arbitrages commerciaux, notamment en lien avec les domaines des médias, des télécoms, des infrastructures et du minier. L’équipe se distingue par son alliance d’expertises en droit civil et en common law. Elle gère plusieurs arbitrages CCI en lien avec l’Afrique et le Moyen-Orient. L’activité du cabinet est dirigée au plan global par Nicholas Tse, qui partage son temps entre Paris et Londres, qui s’illustre par son aptitude ‘à saisir l’essence même des dossiers’ et dont ‘l’engagement aux côtés de ses clients est exemplaire’. Sébastien Bonnard supervise l’équipe parisienne. Sont également recommandés: le ‘remarquable’ Jean-François Le Gal qui est en train ‘de se faire un nom des deux côtés de la Manche’, Roger Kennell et Hervé Le Lay (counsel).

DLA Piper se voit de plus en plus souvent mandater par de grands groupes européens, dont Vodacom et Alcatel-Lucent. L’équipe de huit avocats est en charge de plusieurs arbitrages d’investissement dans les secteurs miniers et des télécoms en Afrique. Elle a représenté la République de Guinée dans l’une des plus importantes affaires pendantes dans le domaine minier à l’échelle planétaire. Le cabinet développe également son volant de dossiers d’arbitrages commerciaux et gère un arbitrage stratégique dans le secteur des hydrocarbures. Michael Ostrove dirige l’activité du cabinet aux plans européen et africain. Le ‘compétent et professionnel’ Alexander Brabant est ‘ouvert à la discussion et n’impose pas sa vision’.

Dentons fournit des ‘prestations de première classe’; les ‘avocats sont proactifs, efficaces et extrêmement compétents’. L’équipe d’une douzaine d’avocats est en charge d’un important volant de dossiers d’arbitrages investissement. Elle traite également des arbitrages commerciaux pour le compte de grandes entreprises internationales et d’entités étatiques. Le cabinet est particulièrement présent dans des arbitrages en lien avec l’Afrique ou le secteur énergétique. Il traite également plusieurs affaires portant sur des sujets fiscaux et de construction. L’équipe a notamment défendu Gazprom dans un arbitrage SCC l’ayant opposé à la Lituanie et qui a donné lieu à une importante décision de la Cour de Justice de l’UE concernant la validité des sentences arbitrales dans l’UE. Le cabinet est également impliqué dans le premier arbitrage d’investissement initié contre l’Italie pour le compte de Blusun et qui concerne un projet de centrale photovoltaïque d’une capacité de 120MW. L’Australie est cliente. A la tête de l’activité du cabinet au plan global, Jean-Christophe Honlet est ‘extrêmement efficace, comprend les complexités et nuances d’une affaire, et possède une profonde connaissance des procédures en vigueur’. Barton Legum dirige l’activité du cabinet au plan global en matière d’arbitrage investissement et de traités. Anna Crevon est également impliquée dans les dossiers.

Eversheds Paris LLP fournit ‘une qualité de services digne d’une Rolls Royce’. L’équipe d’une quinzaine d’avocats est ‘remarquable et délivre un conseil qui va toujours droit au but’. Elle est ‘capable de traiter des dossiers complexes de manière fluide’ et possède une grande expertise dans la gestion ‘d’arbitrages particulièrement difficiles et impliquant des états’. Le cabinet est en charge de plusieurs arbitrages d’investissement importants pour le compte d’états ou d’investisseurs. Il traite notamment plusieurs affaires dans le secteur des hydrocarbures en lien avec le Moyen-Orient. L’équipe représente le gouvernement iranien dans plusieurs arbitrages et a récemment remporté le premier arbitrage d’investissement initié sur la base d’un traité bilatéral d’investissement contre l’état perse. L’activité du cabinet est dirigée au plan global par Will Thomas. David Sellers est une ‘véritable star du marché qui maitrise parfaitement ses dossiers, possède une vue complète de chaque détail d’un dossier et obtient des résultats pour ses clients’. Le collaborateur senior Greg Falkof est ‘un très bon élément dans l’équipe’. L’expert en droit international public Rodman Bundy et Loretta Malintoppi (counsel) sont temporairement positionnés au bureau de Singapour du cabinet.

Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I. traite des dossiers d’arbitrages commerciaux et d’investissement. L’équipe de plus d’une vingtaine d’avocats représente de grands groupes français et internationaux dans des arbitrages touchant aux domaines de la construction et des télécoms ou posant des questions de droit des sociétés, souvent en lien avec l’Afrique et le Moyen-Orient. Le cabinet agit pour le compte de Crédit Foncier de France dans trois arbitrages CCI l’opposant à une entreprise saoudienne quant au financement de la construction d’un hôpital en Arabie Saoudite. L’activité est développée par Carole Malinvaud, Christian Camboulive, Pierre Raoul-Duval, Rupert Reece qui est basé à Londres, et Clotilde Lemarié.

Herbert Smith Freehills LLP fournit des ‘conseils robustes et commerciaux’. L’équipe est ‘solide’ et gère des dossiers d’arbitrages commerciaux et d’investissement devant une large variété de tribunaux arbitraux. Le cabinet est doté de fortes compétences dans le domaine énergétique. Il est en charge d’affaires dans le secteur des énergies renouvelables et de plusieurs dossiers importants dans le domaine des hydrocarbures en lien avec l’Europe de l’Est et l’Asie. L’équipe se voit également confier des arbitrages concernant l’Afrique, le domaine des infrastructures et le droit des sociétés. Le cabinet a récemment remporté une victoire notoire pour Marriott International devant la Cour de Cassation en matière d’exequatur. De grands groupes français et internationaux, dont Chèque Déjeuner, sont clients. La République de Tunisie fait également appel au cabinet. Isabelle Michou dirige l’activité. Emmanuelle Cabrol délivre ‘d’excellentes prestations’. Andrew Cannon est également impliqué dans les dossiers.

Hogan Lovells (Paris) LLP possède ‘l’une des meilleures équipes d’arbitrage international en Europe’. L’équipe d’une dizaine d’avocats offre un ‘très bon niveau de prestations’; les avocats ont ‘toujours disponibles’ et ‘prennent des initiatives dans l’intérêt des clients’. L’équipe est en charge de nombreux dossiers dans les domaines de l’énergie et des ressources naturelles. Elle a favorablement représenté une société pétrolière norvégienne en défense d’une sentence arbitrale CCI obtenue contre Sonatrach, et agit pour le compte du gouvernement mongole et MonAtom dans un arbitrage CNUDCI initié par Khan Resources. Le cabinet représente également la République du Venezuela dans plusieurs affaires. A la tête de l’activité d’arbitrage, Laurent Gouiffès est ‘très énergique et va au fond de chaque problème, peu importe le degré de difficulté’. Sont également recommandés: Carmen Nuñez-Lagos et Thomas Kendra (counsel) qui est ‘très expérimenté’ et n’hésite pas à ‘suggérer des méthodes alternatives de règlement des différends dans le meilleur intérêt du client’.

Hughes Hubbard & Reed LLP traite des dossiers d’arbitrage commercial et d’investissement. Le cabinet représente de grands clients français et internationaux dans le cadre d’affaires en lien avec l’Europe et l’Afrique du Nord et les secteurs de l’énergie et de la construction. Il conseille Alstom dans un litige CNUDCI l’opposant à une filiale d’AES touchant à la construction d’une centrale à charbon. Les associés agissent également en qualité d’arbitre dans les dossiers, et gèrent des litiges devant les tribunaux judiciaires mettant en cause le statut d’indépendance de certains arbitres. José Rosell codirige l’activité du cabinet au plan global. Marc Henry et Marc-Olivier Langlois sont recommandés.

Jones Day est en charge d’arbitrages commerciaux, notamment dans les domaines des hydrocarbures et de la construction. L’équipe d’une dizaine d’avocats est impliquée dans plusieurs affaires en lien avec le monde arabe et gère un important arbitrage d’investissement dans le secteur des télécoms. Le cabinet représente également Capital Financial dans le cadre d’un arbitrage l’opposant à la République du Cameroun. L’activité est développée par Michael Bühler et par le ‘très compétent’ Jean-Pierre Harb.

Latham & Watkinsrépond aux attentes de ses clients et gère les dossiers de ses clients avec diligence, ténacité et professionnalisme’. L’équipe d’une douzaine d’avocats est en charge d’un volant de dossiers équilibré entre arbitrages commerciaux et arbitrages d’investissement. Elle est particulièrement active dans les domaines des hydrocarbures. Le cabinet traite plusieurs affaires en lien avec le territoire européen, représente de nombreux clients hispanophones et un nombre croissant de clients français. L’équipe est impliquée aux côtés d’investisseurs dans des arbitrages stratégiques SCC initiés contre l’Espagne dans le secteur photovoltaïque. Elle représente General Dynamics European Land Systems dans une affaire l’opposant au Portugal concernant la fourniture de véhicules blindés. Abengoa, Enap et Isolux sont clients. Fernando Mantilla-Serrano qui codirige l’activité du cabinet au plan global, et John Adam (counsel) ‘sont de remarquables professionnels qui possèdent une vaste expérience’. Fabrice Fages intervient également dans des dossiers.

Orrick Rambaud Martel fournit ‘un très haut niveau de prestations’ et des ‘conseils très fiables’. L’équipe d’une douzaine d’avocats compte parmi ‘les acteurs de référence du marché pour le traitement des arbitrages commerciaux’, quand le volant de dossiers d’arbitrages investissement géré par le cabinet est également important. Le cabinet est co-conseil de la République de Guinée dans une affaire CIRDI dont les montants financiers en jeu atteignent les 5 milliards de dollars. L’équipe représente également des investisseurs dans le cadre d’un premier arbitrage CIRDI engagé contre la République de Mauritanie. Le cabinet assiste enfin plusieurs géants de l’industrie gazière et pétrolière dans des arbitrages commerciaux, souvent en lien avec le continent africain. L’activité est codirigée par Laurent Jaeger et Charles Kaplan qui possède un ‘extraordinaire talent oratoire’.

Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan, LLP est en charge d’un important volant d’arbitrages commerciaux. L’équipe d’une quinzaine d’avocats gère notamment plusieurs affaires majeures dans le domaine des hydrocarbures. Elle conseille de grands groupes français et internationaux, dont plusieurs majors pétrolières. Le cabinet a également représenté les actionnaires de FBME Bank dans un arbitrage CCI face à la République de Chypre. A la tête de l’activité, Philippe Pinsolle est fortement recommandé. Thomas Voisin est un jeune avocat à suivre.

Three Crowns LLP gère d’importantes affaires d’arbitrage commercial et d’investissement. L’équipe d’une dizaine d’avocats est en charge de plusieurs dossiers stratégiques dans les secteurs de la construction et des hydrocarbures. Elle a représenté des investisseurs dans un arbitrage les ayant opposés à la République de Chypre suite à la nationalisation de la Marfin Popular Bank. De grandes sociétés font appel au cabinet, dont Areva, ExxonMobil et Gas Natural. Georgios Petrochilos et Todd Wetmore sont des avocats très expérimentés.

Altana est doté d’une équipe d’une dizaine d’avocats dont l’expertise est de premier plan dans le domaine de la construction. Le cabinet intervient en conseil auprès de plusieurs grands groupes de BTP. Christophe Lapp est ‘très expérimenté en contentieux du droit de la construction, tant comme arbitre que comme conseil’. Il intervient en qualité d’arbitre dans plusieurs litiges majeurs. Sont également recommandés: François Muller, et Caroline Duclercq (of counsel) qui est ‘une très bonne spécialiste de l’arbitrage et une avocate précise et efficace.

August Debouzys’illustre par ses analyses rigoureuses des faits’ dans les dossiers et possède une équipe ‘d’avocats remarquables, pragmatiques et engagés’ qui fournissent des ‘conseils fiables aux clients’. Le cabinet conseille de grands groupes français et internationaux dans des arbitrages commerciaux. Il est en charge de plusieurs affaires sensibles dans les secteurs de la défense et du nucléaire. Figurent parmi les principaux intervenants au sein du cabinet: Marie Danis qui ‘comprend immédiatement les enjeux d’un dossier et cherche à y répondre par des solutions pratiques’, et Carine Dupeyron qui est ‘concise, efficace et très compétente’.

BMH Avocats offre un ‘service d’une grande qualité’. L’équipe de cinq avocats est ‘rapide, précise, d’une très bonne écoute’ et ‘oriente toujours ses clients vers la solution amiable et la négociation’. Le cabinet développe une activité d’arbitrage équilibrée entre les mandats reçus par ses membres pour intervenir dans les dossiers en qualité de conseil, d’arbitre ou de médiateur. Le cabinet possède une forte expérience des arbitrages CCI. Il est impliqué dans plusieurs affaires en lien avec des projets de construction d’hôtels et d’infrastructures routières et énergétiques. L’activité est développée par Martin Hauser et Detlev Kühner.

Bird & Bird traite des dossiers d’arbitrages commerciaux et d’investissement. Le cabinet est impliqué dans des affaires stratégiques dans les domaines de l’aviation et de la propriété intellectuelle. Il traite également des arbitrages dans le secteur des hydrocarbures. Co-responsable de l’activité du cabinet au plan global, Annet van Hooft est appréciée pour ‘sa bonne connaissance des procédures, et fournit un excellent travail’.

Clyde & Co LLP intervient principalement dans des arbitrages commerciaux. Le cabinet traite notamment des dossiers en lien avec l’Afrique et les domaines de la construction et des hydrocarbures. Il est également impliqué dans un arbitrage de premier plan dans le domaine aéronautique. Air France et Axa CS sont clients. David Brown, Maylis Casati-Ollier et Eric Diamantis figurent parmi les principaux intervenants.

Darrois Villey Maillot Brochier représente de grands groupes dans la gestion d’arbitrages commerciaux. Le cabinet est en charge d’un volant limité de dossiers mais tous présentant des enjeux majeurs. Il a notamment représenté la filiale d’un grand groupe français alimentaire dans le cadre d’un important arbitrage à Singapour initié contre son ancien fournisseur pour la région Asie-Pacifique suite à des violations constatées de la réglementation alimentaire. L’activité est développée par Laurent Aynès et Cyril Bonan.

De Gaulle Fleurance & Associés représente plusieurs grands groupes, ainsi qu’une entité étatique africaine. Le cabinet intervient notamment dans un arbitrage CCI de premier plan dans le domaine de la construction. Andrea Pinna est recommandé pour ses qualités de synthèse et sa réactivité. Jean-François Paque a été promu associé.

L’équipe de huit avocats de FTPA est recommandée pour la gestion des ‘arbitrage internationaux et des litiges commerciaux comportant un haut degré de complexité’. Elle conseille plusieurs grands groupes industriels français et intervient notamment dans des arbitrages aux enjeux financiers significatifs dans les domaines de la construction et des mines. L’activité est dirigée par Robert Corcos. Sont également impliqués dans les dossiers: Serge-Antoine Tchekhoff qui se distingue par ‘son habileté et sa créativité dans la gestion des contentieux délicats’, et Rajeev Sharma Fokeer qui s’illustre par ‘sa rigueur et ses qualités rédactionnelles’.

Foley Hoag LLP fournit ‘un service très professionnel, s’agissant de dossiers internationaux complexes’. Le cabinet traite des dossiers d’arbitrage commercial et d’investissement, ainsi que des dossiers d’exequatur. Il représente plusieurs entités étatiques et des entreprises. L’équipe est emmenée par: Thomas Bevilacqua, Philippe Sarrailhé, Pierre d’Argent (special counsel), Bruno Leurent et Hery Ranjeva qui sont recommandés pour ‘leur profonde connaissance juridique et l’attention qu’ils portent à leurs clients’.

K&L Gates LLP est en charge d’arbitrages commerciaux en lien avec le Moyen-Orient et le continent africain. L’équipe de cinq avocats, qui intervient souvent aux côtés des membres autres bureaux du cabinet, traite notamment des dossiers dans les domaines industriels, de l’énergie et des infrastructures. Le cabinet se distingue par sa capacité à gérer des procédures parallèles devant les tribunaux judiciaires et arbitrales. A la tête de l’activité, Louis Degos agit régulièrement en qualité d’arbitre dans les dossiers.

Lazareff Le Bars est régulièrement mandaté pour intervenir dans des arbitrages commerciaux et d’investissement en lien avec le continent africain et le Moyen-Orient. L’équipe de sept avocats représente notamment des opérateurs téléphoniques, dont Orange, dans des dossiers les opposant à des entités étatiques africaines. Le cabinet gère également plusieurs arbitrages dans les domaines miniers et de la construction. Il développe également sa présence aux côtés d’entités étatiques africaines. L’activité est dirigée par Benoît Le Bars qui agit également en qualité d’arbitre dans les dossiers, et Jean-Claude Najar qui a récemment rejoint le cabinet en provenance de Curtis, Mallet-Prevost, Colt & Mosle LLP. Raphaël Kaminsky a quitté le cabinet pour monter sa boutique.

Intervenant souvent aux côtés des membres du bureau londonien, l’équipe parisienne de six avocats de Mayer Brown est un acteur du marché à suivre de près. Elle représente des entités étatiques et des investisseurs dans le cadre de la gestion d’arbitrages investissement se rattachant aux régions de l’Afrique, de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Amérique Centrale. Le volant de dossiers d’arbitrages commerciaux traité par le cabinet est également en pleine croissance. En collaboration avec le bureau londonien, l’équipe représente l’Autorité du Canal de Panama dans plusieurs arbitrages CCI en lien avec le projet d’élargissement du Canal. L’Egypte et la République gambienne sont clients. L’activité est dirigée par Dany Khayat. Alejandro López Ortiz est salué pour ‘son excellente approche des dossiers et ses solutions basées sur sa vaste expérience et sa connaissance juridique’.

McDermott Will & Emery AARPI offre un ‘excellent niveau de prestations’. Le cabinet intervient principalement dans des arbitrages CCI et LCIA et développe son volant d’affaires en matière d’investissement. L’équipe représente notamment Lundin Tunisia BV dans deux dossiers CIRDI l’opposant à la Tunisie et portant sur des problématiques fiscales et de concession. Jacob Grierson, qui est à la tête de l’activité, est doté de ‘solides compétences’.

Meyer Fabre Avocats est doté d’une équipe de cinq avocats ‘réactive, compétente et capable d’accompagner des clients anglophones’. Le cabinet conseille de nombreux groupes étrangers, notamment dans la gestion de dossiers CCI, et traite également des dossiers contentieux d’exequatur et de droit international privé. Il gère enfin des contentieux internationaux et industriels devant les juridictions judiciaires. L’activité est dirigée par Nathalie Meyer Fabre et Damien Devot qui interviennent également en qualité d’arbitre dans des dossiers.

Pinsent Masons LLP offre ‘une qualité de prestations de première classe’ et une ‘excellente expertise’. Le cabinet figure parmi les firmes les plus réputées en matière d’arbitrage construction au plan mondial. L’équipe parisienne de six avocats ne fait pas exception et représente notamment de grands groupes du BTP européens. Elle gère plusieurs affaires en lien avec l’Asie, l’Europe et l’Afrique. Technip et Salini Impregilo sont clients. L’activité est dirigée par Frédéric Gillion et Peter Rosher.

Proskauer Rose LLP est régulièrement présent dans des arbitrages impliquant le continent américain et notamment l’Amérique Latine. Le cabinet représente ainsi TTF Panama dans un arbitrage CIRDI l’opposant à Digicel et concernant leur joint-venture commune Digicel Panama. L’équipe de six avocats intervient dans des arbitrages commerciaux et d’investissement. Peter Sherwin, qui partage son temps entre les bureaux de New York et Paris du cabinet, est en charge de la pratique arbitrale du cabinet au plan global. Ana Vermal, qui a récemment été promue associée, mène l’équipe parisienne et intervient également en qualité d’arbitre dans des litiges CCI. C’est une avocate ‘extrêmement réactive qui délivre des conseils de grande qualité, et possède une connaissance précieuse de nombreux systèmes culturels et juridiques’.

L’équipe de cinq avocats de Salès, Testu, Hill, Henry-Gaboriau & Associés est animée par Jacques Salès et Steven Merino. ‘Brillant avocat’ et doté ‘d’une immense expérience’, Jacques Salès est régulièrement nommé arbitre dans des arbitrages CCI et d’investissement aux enjeux financiers majeurs. Il a notamment été désigné pour arbitrer plusieurs différends dans le domaine pétrolier en lien avec l’Afrique et le Moyen-Orient.

Scemla Loizon Veverka & de Fontmichel (SLVF) gère plusieurs arbitrages d’investissement. Le cabinet est notamment en charge d’un dossier aux montants très significatifs pour le compte de l’investisseur Cem Uzan dans une affaire le confrontant à la Turquie. L’équipe se voit également confier des arbitrages commerciaux et gère plusieurs litiges en lien avec l’Albanie. Elle représente ainsi les actionnaires italiens d’Albam Shpk dans un dossier CIRDI les opposant à l’Albanie et portant sur un contrat de concession dans une usine de transformation des déchets en énergie. Alexandre de Fontmichel est au premier plan dans les dossiers. Olivier Loizon et Martin Donato interviennent également.

Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP intervient pour le compte de grands groupes Français et internationaux dans des arbitrages commerciaux touchant à des problématiques de droit des sociétés et de fusions-acquisitions. Grégoire Bertrou (counsel) est en charge de l’activité du cabinet à Paris.

Teynier Pic dispose ‘d’un haut niveau de compétences en matière d’arbitrage’. L’équipe de huit avocats ‘fait preuve de réactivité et d’une réelle efficacité dans le traitement des dossiers’. Elle ‘sait proposer des solutions quand des difficultés se présentent’. Le cabinet représente des entreprises françaises de premier plan, dont Thalès et Soufflet, ainsi que des groupes étrangers et des états africains. Le cabinet intervient principalement dans des arbitrages commerciaux, souvent en lien avec l’Afrique. L’activité est dirigée par Pierre Pic, Eric Teynier qui intervient dans une affaire en qualité de président d’un tribunal arbitral sous l’égide du CIRDI, et Laurence Kiffer qui est également sollicitée pour faire de la médiation.

Winston & Strawn LLP intervient dans plusieurs arbitrages d’investissement et dans des procédures en annulation de sentence. Le cabinet assiste ainsi l’état ukrainien dans un recours en annulation porté devant la Cour d’Appel de Paris concernant une sentence CNUDCI rendue en faveur de Tatneft. PPG Industries et Sodexo sont clients. Philippe Cavalieros et la nouvelle promue associée Maria Kostytska interviennent également de manière croissante en qualité d’arbitre dans des arbitrages CCI.

ENTRETIEN AVEC...

Des associés qui sont à la tête de leur cabinet ou d’un domaine d’expertise particulier confient au Legal 500 la façon dont leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

Pour en savoir plus, c’est ici