Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Secteurs et industries > Santé et sciences de la vie

Index of tables

  1. Secteurs et industries Santé et sciences de la vie
  2. Les grands avocats du marché Santé et sciences de la vie
  3. Les grands avocats de demain Santé et sciences de la vie

Les grands avocats du marché Santé et sciences de la vie

  1. 1
    • Gilles Bigot - Winston & Strawn LLP (droit des sociétés)
    • Jonathan Burnham - HBC Avocats (droit des sociétés, R&D)
    • Alain Decombe - Dechert LLP (droit des sociétés)
    • Christophe Hénin - Intuity (droit de la concurrence, contentieux)
    • Bernard Geneste - CMS (réglementaire)
    • Alain Gorny - SEA AVOCATS (contentieux)
    • Jean-Marc Grosperrin - Dentons (droit des sociétés)
    • Cécile Derycke - Hogan Lovells (Paris) LLP (contentieux)
    • Jean-Marie Job - De Gaulle Fleurance & Associés (contentieux, réglementaire)
    • Pascale Poupelin - Dentons (contentieux, réglementaire)
    • Jacques-Antoine Robert - Simmons & Simmons LLP (contentieux)
    • Mélanie Thill-Tayara - Dechert LLP (droit de la concurrence)
    • Emmanuelle Trombe - McDermott Will & Emery AARPI

Les grands avocats de demain Santé et sciences de la vie

  1. 1
    • Stéphanie de Giovanni - CMS
    • Sophie Pelé - Dechert LLP
    • Eveline van Keymeulen - Allen & Overy LLP

Allen & Overy LLP possède une équipe de ‘premier plan’ qui traite une gamme variée de sujets juridiques et se montre ‘réactive et extrêmement informée quant au secteur de la santé et aux besoins de ses clients’. En outre, le cabinet fournit des ‘conseils avisés et adaptés’. Laëtitia Bénard, qui est une experte de grande renommée en droit des brevets, est particulièrement appréciée par sa clientèle et codirige la pratique du cabinet. Eveline Van Keymeulen (counsel) est également recommandée pour son expertise en matière de réglementation européenne. L’équipe a récemment représenté des filiales de Merck dans un contentieux de brevets ayant été engagé par plusieurs demandeurs concernant un certain médicament utilisé comme traitement contre le cancer. Alexandre Rudoni, qui codirige également la pratique, a conseillé un groupe pharmaceutique sur des questions réglementaires soulevées suite au retrait de l’agrément portant sur ses dispositifs médicaux en Europe, ainsi que Bayer ES lors de la vente de son activité de jardin au Lyonnais SBM Développement. GlaxoSmithKline, Pfizer et Novartis sont clients.

Dechert LLP est pourvu d’une équipe pluridisciplinaire. Elle évolue sous la supervision d’Alain Decombe qui traite des opérations en droit des sociétés, et a récemment conseillé Ipsen lors de l’acquisition d’actifs en oncologie auprès de Merrimack Pharmaceuticals. L’équipe compte également dans ses rangs: Mélanie Thill-Tayara, une spécialiste réputée du droit de la concurrence, qui est d’une ‘fiabilité totale’ et dont ‘l’expérience dans le domaine pharmaceutique est excellente’; et Sophie Pelé, une experte des sujets réglementaires qui a récemment été promue associée. Le duo a récemment assisté Roche devant le Conseil d’Etat dans le cadre des recours en excès de pouvoir dirigés contre le décret et la recommandation temporaire d’utilisation destinés à permettre l’utilisation d’Avastin – un de ses produits phares, autorisés en oncologie – en-dehors des indications autorisées. Anne-Charlotte Rivière a assisté Alan – une start-up française spécialisée en matière d’assurance santé – lors d’une levée de fonds. Jacques Sivignon, qui dirige l’activité contentieuse du cabinet, a traité plusieurs litiges pour le compte d’un grand groupe pharmaceutique. La base de clientèle est de premier plan: y figurent notamment Allergan, ainsi que Johnson & Johnson. La spécialiste du droit de la propriété intellectuelle Marianne Schaffner a rejoint Dentons.

Dentons fournit des conseils de ‘la plus grande qualité’. Jean-Marc Grosperrin, qui codirige la pratique, et François Vignaud (senior of counsel) ont récemment conseillé Pfizer sur la cession de son activité mondiale de soins par perfusions à ICU Medical. Servier a également fait appel à l’équipe pour l’assister lors de l’acquisition d’une participation dans le groupe de biotech suisse GeNeuro. Julien Le Guyader a lui accompagné Bioxis sur la conclusion de plusieurs accords de distribution avec une clinique chinoise et pour la vente de sa participation de 18% dans Juvamed. Allergan, Bristol-Myers Squibb et Actavis sont également clients. Anne-Laure Marcerou impressionne par ‘sa grande expertise du secteur de la santé, et son approche pragmatique et méthodique’. Pascale Poupelin, qui est coresponsable de la pratique du cabinet dans le domaine de la santé, a un ‘profile rare et très pratique, qui couvre le droit public et le droit privé’; elle est ‘à l’écoute, disponible, manie la langue française de façon remarquable, est excellente en contentieux, d’une excellente recommandation en droit des contrats, en plus d’être bonne conseillère dans des négociations épineuses’. Enfin Olivia Guéguen est également une intervenante majeure au sein d’un cabinet qui a fortement renforcé son champ de compétences en accueillant la très réputée Marianne Schaffner en provenance de Dechert LLP; une grande spécialiste du droit de la propriété intellectuelle et du droit des brevets.

Hogan Lovells (Paris) LLP est doté d’une équipe pluridisciplinaire qui est dirigée par Cécile Derycke. Le cabine est en mesure de traiter une gamme complète et variée de dossiers, recouvrant notamment des sujets contractuels, contentieux, de droit de la concurrence, de droit de la propriété intellectuelle ou même touchant au secteur immobilier. Le cabinet assure la défense d’une entreprise de certification dans le contentieux en responsabilité des produits pour prothèses défectueuses PIP. Stanislas Roux-Vaillard agit pour Lilly dans un contentieux de brevet portant sur le médicament générique Alimta. Dominique Mendy a conseillé Merck dans le cadre du démantèlement de sa joint-venture conclue avec Sanofi dans le domaine des vaccins. Mikael Salmela a été mandaté par une société spécialisée dans le domaine des technologies neuro-vasculaires pour l’assister dans la réorganisation de son activité de distribution en Europe faisant suite à une récente acquisition. Winston Maxwell, Eric Paroche et Patrice Navarro (counsel) interviennent également dans certains dossiers.

McDermott Will & Emery AARPI conseille de grands groupes pharmaceutiques et des sociétés de biotech. Servier a ainsi fait appel au cabinet pour l’assister sur la conclusion d’un accord de recherches avec Transgene. Emmanuelle Trombe, qui dirige la pratique, a accompagné Innate Pharma sur la signature d’un accord aux termes duquel Novo Nordisk A/S lui accorde l’intégralité des droits de développement et de commercialisation de l’anticorps anti-C5aR. L’équipe a enfin conseillé ImCheck Therapeutics dans un dossier de financement, ainsi qu’un fonds d’investissement lors de son investissement dans une chaîne pharmaceutique. Les clients sollicitent enfin le cabinet pour la qualité de son expertise réglementaire en matière d’études cliniques et d’accords de licences lors de projets R&D. L’équipe compte dans ses rangs: Anthony Paronneau, la collaboratrice Anne-France Moreau et la nouvelle recrue Romain Perray qui est un expert dans le domaine de la protection des données et qui exerçait auparavant au sein d’ANDCO Avocats.

La pratique de Reed Smith combine l’expertise de huit associés qui conseillent des sociétés pharmaceutiques, des biotech et des start-ups dans le cadre de contentieux en responsabilité des produits et dans leurs dossiers réglementaires et de droit de la distribution. Isabelle MacElhone a ainsi assisté bioMérieux pour son acquisition d’Applied Maths. L’expertise de droit de la concurrence est portée par Natasha Tardif et Marc Lévy qui a représenté Actavis et Arrow dans un dossier d’abus de position dominante face à Schering-Plough. Marie Albertini assure la défense d’un fabricant de dispositifs médicaux dans un contentieux en responsabilité des produits introduit par des patients et des assureurs. Enfin, Daniel Kadar a conseillé deux grands groupes pharmaceutiques dans la réalisation d’enquêtes internes. La spécialiste en droit de la propriété intellectuelle Marina Cousté a rejoint Simmons & Simmons LLP.

Alain Gorny et Diane Bandon-Tourret sont à la tête de la pratique de SEA AVOCATS. Ils interviennent aux côtés d’Hervé Gabadou pour le traitement de dossiers d’e-santé et traitent plusieurs litiges stratégiques de responsabilité des produits. L’équipe intervient notamment dans une importante class-action, et a fourni un accompagnement réglementaire à des laboratoires, ainsi qu’à des établissements de santé privés, en matière de financement pour leurs interventions dans des projets publics. Elle a enfin accompagné un fabricant de dispositifs médicaux concernant des problématiques de commercialisation de certains produits, ainsi qu’en matière de négociation auprès des autorités nationales.

Simmons & Simmons LLP est doté d’une ‘connaissance très pointue du secteur pharmaceutique, et se montre capable d’analyser rapidement un dossier et de fournir une disponibilité immédiate’. Christian Taylor et Simonetta Giordano ont récemment conseillé Wright Medical et Tornier SAS sur la cession de leur activité de fabrication de prothèses de hanche et de genou à Corin Orthopaedics, ainsi que Balt International lors de l’acquisition d’un distributeur de dispositifs médicaux en Allemagne. L’experte en droit de la concurrence, Ombline Ancelin est ‘très précise, claire, possède un bon esprit de synthèse et comprend les urgences’. Elle représente la Centrale des Opticiens qui a engagé trois procédures contre des mutuelles pour violation alléguée des règles commerciales et de droit de la concurrence. Le cabinet est particulièrement réputé pour son expertise dans le domaine du contentieux en matière de responsabilité des produits avec Jacques-Antoine Robert. Le champ d’expertises couvre enfin la fiscalité à travers Jean-Luc Cuadrado, s’est récemment étendu au droit des brevets et de la propriété intellectuelle suite aux arrivées de Marina Cousté et de François Jonquères en provenance de Reed Smith, et s’est renforcé au contentieux consécutivement au recrutement de Guillaume-Denis Faure en provenance de Winston & Strawn LLP. L’ensemble évolue sous la direction d’Alexandre Regniault.

August Debouzy rassemble des compétences en droit de la propriété intellectuelle, en droit des sociétés, en droit de la concurrence, en droit social, ainsi qu’en matière contentieuse et réglementaire. Des génériqueurs et des fabricants de cosmétiques et de dispositifs médicaux font appel au cabinet. Alexandra Cohen-Jonathan représente notamment Lima dans un contentieux en réparation de dommages introduit par plusieurs utilisateurs de prothèses pour hanche. François Pochart a victorieusement représenté Teva dans plusieurs litiges en contrefaçon de brevets l’ayant opposé à Warner Lambert et à deux filiales de Pfizer. Florence Chafiol a apporté son expertise en matière de données personnelles dans le cadre du lancement en France d’un nouveau dispositif médical couplé à une application d’e-santé. Julien Wagmann a assisté la start-up Glowee dans le cadre d’une levée de fonds. Enfin l’avocat-publiciste Vincent Brenot et Virginie Devos qui est une spécialiste du droit social, traitent également des dossiers.

Chez Bird & Bird, les avocats sont ‘très créatifs et focalisés sur les besoins de leurs clients et de leurs métiers’. Le cabinet est pourvu d’une équipe ‘hautement compétente dans le domaine du contentieux de brevets appliqué au secteur pharmaceutique’ et ‘fournit toujours un excellent service’. La pratique en matière de contentieux de brevet est codirigée par Anne-Charlotte le Bihan et Yves Bizollon, qui prodigue ‘toujours des conseils pertinents et pratiques, en temps et en heure’. Emmanuel Porte a conseillé ses clients sur la mise en place de partenariats et des opérations de levée de fonds. Annet van Hooft a remporté une victoire dans un arbitrage CCI pour le compte d’un grand laboratoire pharmaceutique concernant une autorisation de licence accordée pour la production commerciale d’un médicament phare. Ariane Mole est consultée sur des problématiques de données personnelles et des sujets portant sur le nouveau règlement européen RGPD. Alexandre Vuchot traite des dossiers commerciaux.

CMS possède une gamme ‘parfaite’ d’expertises dans le domaine de la santé et des sciences de la vie. Le cabinet fournit un conseil qui est ‘remarquablement pertinent et qui révèle une formidable compréhension des problématiques auxquelles peuvent être confrontés les clients’ en matière de droit de la concurrence, de droit de la propriété intellectuelle et du droit des sociétés. Bernard Geneste, qui est un expert dans le domaine réglementaire, a favorablement représenté un fabricant français de prothèses orthopédiques dans une procédure en appel contre la décision du Comité économique des produits de santé décrétant la baisse du tarif de remboursement de certains dispositifs médicaux. Anne-Laure Villedieu a assisté un fabricant de dispositifs médicaux étranger sur la négociation d’accords de propriété intellectuelle avec un institut de recherches et un laboratoire. Stéphanie de Giovanni (counsel), dont la ‘réactivité et la justesse des conseils’ sont particulièrement appréciées, a conseillé un client dans le cadre de la réalisation d’essais cliniques. Le cabinet possède enfin une bonne expertise dans le secteur des données personnelles. Laurent Romano, qui est membre du bureau de Lyon, est également un intervenant.

L’équipe de De Gaulle Fleurance & Associés est ‘excellente’ et traite une gamme variée de dossiers, soulevant des problématiques de droit de la concurrence, de droit de la propriété intellectuelle, de droit des assurances et de droit commercial. Cécile Théard-Jallu est ‘experte, d’une extrême disponibilité, et dotée d’une volonté d’anticipation et d’une vision à moyen et long terme’. Aux côtés de Jean-Marie Job, elle a récemment assisté DietSensor dans le cadre du lancement d’un nouveau dispositif de scanning connecté dans le domaine de la nutrition, en France et aux Etats-Unis. Blandine Fauran et Francine Le Péchon-Joubert, qui est une spécialiste du droit de la propriété intellectuelle, ont conseillé un laboratoire pharmaceutique dans la gestion d’accusations de publicité mensongère émises à l’occasion d’un évènement public. Le cabinet a également assisté un groupe pharmaceutique en matière de données personnelles. Lionel Attal (senior manager) possède une bonne expertise dans le domaine des contrats commerciaux. L’avocat publiciste Frédéric Destal est également impliqué dans certains dossiers.

La pratique de Fieldfisher dans le domaine de la santé est dirigée par Olivier Lantrès qui est un spécialiste du secteur et de la matière réglementaire. Aux côtés de Philippe Netto, qui est à la tête de l’activité du cabinet en droit des sociétés, il a assisté Dômes Pharma lors de l’acquisition d’un groupe étranger. Brigitte Daille-Duclos a traité plusieurs litiges en responsabilité de dispositifs médicaux défectueux. Sébastien Pradeau (counsel) et la collaboratrice Caroline Savoie sont parvenus à obtenir la suspension d’une décision émise par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament à l’encontre d’un groupe pharmaceutique. L’équipe a également conseillé un client international dans le cadre de la réalisation d’essais cliniques en Europe. Sont également impliqués dans les dossiers: Anne-Laure-Hélène des Ylouses, qui dirige la pratique de droit de la concurrence, et le spécialiste du droit de la distribution Franck Veisse.

Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I. rassemble de solides compétences dans plusieurs domaines juridiques: en droit de la propriété intellectuelle avec Grégoire Triet qui est à la tête de l’expertise du cabinet dans ce secteur; en droit des sociétés à travers Anne Tolila qui supervise l’activité du cabinet dans cette discipline, et en droit de la concurrence avec Dimitri Dimitrov qui à la tête du département dans cette matière. Jean-Hyacinthe de Mitry a conseillé la société de biotech Annapurna Therapeutics lors de sa fusion avec Avalanche Biotechnologies. Raphaëlle Dequiré-Portier et Emmanuel Larere ont représenté Ono et Bristol-Myers Squibb dans un contentieux de brevet multi-juridictionnel concernant un nouveau traitement contre le cancer. Arnaud Michel a agi pour Merck et cinq de ses filiales dans un important contentieux en contrefaçon de marque et de concurrence déloyale portant sur l’usage de la dénomination Merck en France. Dimitri Dimitrov a enfin assisté un fabricant de dispositifs médicaux dans le cadre de la révision de ses contrats de distribution. Johnson & Johnson, Shionogi et Guerbet sont clients.

HBC Avocats est un spécialiste des questions contractuelles et de gouvernance propres aux groupes de santé. Le cabinet a notamment assisté la société de biotech OSE Immunotherapeutics pour la négociation d’un contrat de collaboration et d’option de licence exclusive et mondiale avec Servier dans le domaine des maladies auto-immunes. Il a aussi conseillé AFM-Téléthon sur le traitement des aspects de droits de la propriété intellectuelle et la négociation d’accords de licence liés à la création d’YposKesi – le premier acteur industriel pharmaceutique français dédié à la production de médicaments de thérapies génique et cellulaire pour les maladies rares. Valneva, Xoma et Cytoo sont clients. Jonathan Burnham est recommandé.

La pratique de Jones Day est dirigée au plan mondial par Françoise Labrousse qui est une spécialiste des questions d’environnement, de santé, de sécurité et des produits de consommation. A Paris, la pratique est supervisée par Renaud Bonnet qui est reconnu pour sa grande expertise dans le domaine des opérations de private equity et de droit des sociétés. Le cabinet a récemment conseillé Nanobiotix dans le cadre de la réalisation de deux opérations de placement privé en Europe et aux Etats-Unis. Il défend aussi un grand groupe industriel dans la gestion de procédures pénales introduites à la suite de la survenance de plusieurs épisodes de légionellose. Emmanuel Baud, qui dirige l’activité du cabinet dans le secteur du droit de la propriété intellectuelle, a représenté Merck dans le traitement des aspects français attachés à un contentieux de brevet multi-juridictionnel concernant le médicament Solvadi. Thomas Bouvet est également un expert dans le domaine du contentieux de brevet. Sanofi, Novartis et Abbott sont clients.

Viguié Schmidt & Associés, qui est le résultat de la fusion entre Viguié Schmidt et SLVF, est doté d’une grande expertise dans le domaine réglementaire, ainsi qu’en contentieux commercial, dans le domaine de la responsabilité des produits et en droit de la concurrence. La pratique est dirigée par Etienne Gouesse et Iñaki Saint Esteben qui défendent Sanofi dans la gestion de procédures en responsabilité du fait des produits initiées par des patients souffrant de troubles neurologiques majeurs résultant selon eux de vaccins contre l’hépatite B fournis par le laboratoire. Le cabinet défend également Lilly dans un litige, ainsi qu’Abbott dans un contentieux en responsabilité des produits. Johnson & Johnson, Shire et Abbvie sont clients.

Winston & Strawn LLP traite une gamme variée de dossiers. Le cabinet intervient notamment dans des opérations de financement, pour la négociation de partenariats et la gestion du contentieux. Gilles Bigot et Mathilde Lefranc-Barthe ont conseillé le Laboratoire ZTP sur la création d’un centre dédié à l’assistance à la procréation médicalement assistée. Aux côtés d’Anne-Carine Ropars-Furet, Gilles Bigot a récemment prêté assistance à un ancien directeur et actionnaire d’un laboratoire médical parisien suite à son éviction. Julie Vern Cesano-Gouffrant (counsel) a conseillé un acteur dans le secteur de la biologie médicale pour la négociation d’un accord de partenariat. Biopath, Vivalto et la Croix Rouge sont clients. Guillaume-Denis Faure a rejoint Simmons & Simmons LLP.

Adamas est doté ‘d’une solide expertise technique, réglementaire et contractuelle dans les secteurs de la santé, de la pharmacie et des dispositifs médicaux’. Les clients apprécient particulièrement la capacité du cabinet à offrir ‘une gamme intégrée de compétences grâce à son large réseau de spécialistes’. A la tête de la pratique, Barbara Bertholet combine une ‘double compétence dans le secteur de la santé et en droit de la propriété intellectuelle qui est parfaitement adaptée au traitement de questions touchant aux dispositifs médicaux’. Elle a ainsi représenté un fabricant allemand devant les tribunaux de commerce français dans un litige portant sur la distribution de ses dispositifs médicaux au sein des hôpitaux français, ainsi qu’un grand groupe pharmaceutique dans la gestion de procédures pénales mêlant des problématiques réglementaires et de droit de la concurrence. Jean-Baptiste Chanial traite des questions réglementaires et intervient sur la négociation d’accords de licence et dans le domaine des données personnelles pour le compte de groupes pharmaceutiques.

Altana est pourvu d’une équipe d’avocats ‘très professionnels et efficaces’. La pratique évolue sous la responsabilité d’Armand Aviges, un avocat de contentieux qui est ‘performant, tenace et doté d’une parfaite connaissance de la matière juridique et du secteur pharmaceutique’. Il représente des groupes pharmaceutiques français et internationaux dans des contentieux en responsabilité des produits ou des litiges de masse de type class-action. Le cabinet a récemment défendu une grande entreprise pharmaceutique dans la gestion de nombreuses procédures contentieuses en matière de responsabilité des produits. Frank Valentin a défendu un groupe pharmaceutique européen dans un contentieux de brevet introduit par un concurrent. Jean-Nicolas Soret intervient dans la réalisation d’opérations de fusions-acquisitions et sur la négociation de partenariats. Arnaud Fayolle a quitté le cabinet pour prendre un poste à responsabilité auprès d’un ancien client.

Baker McKenzie possède une équipe entièrement spécialisée dans le domaine de la santé, dirigée par Julie Yeni, et qui bénéficie du soutien du département de droit des sociétés et de l’expertise en données personnelles du cabinet. L’équipe a récemment conseillé ICU Medical lors de l’acquisition d’Hospira Infusion Systems auprès de Pfizer et a conseillé un groupe leader de technologie médicale sur des aspects réglementaires. Elle a enfin assisté un grand groupe pharmaceutique dans le cadre de négociations avec des distributeurs et sur la gestion d’un contentieux en responsabilité portant sur des vaccins. AbbVie, Abbott et Medtronic sont clients.

Clifford Chance fournit ‘des prestations excellentes, des réponses rapides et efficaces et dispose d’une vaste gamme d’expertises dans le domaine des sciences de la vie’, dont une ‘compétence incontestable dans le domaine de la responsabilité des produits’. Marion Roquette-Pfister (counsel) a assisté Pfizer sur des questions de négociation de prix d’accès au marché auprès des autorités françaises. Intervenant aux côtés de l’équipe de droit des sociétés du cabinet, elle a aussi conseillé Cinven lors de son acquisition de Labco auprès d’un consortium d’investisseurs. Le ‘très compétent et toujours disponible’ Olivier Gaillard (counsel) a guidé Insmed sur la mise en conformité de ses activités avec les nouvelles règles de transparence. Thomas Baudesson a traité plusieurs litiges en matière de produits défectueux, portant notamment sur des vaccins, ainsi que des contentieux de rupture d’accords de distribution. Marguerite Aynès, qui est une avocate de contentieux, a été promue counsel.

Sonia de Kondserovsky et Jean-Christophe Tristant sont à la tête du département de DLA Piper dédié au secteur de la santé. Le cabinet a récemment été contacté par de nouveaux clients de premier plan, dont Becton Dickinson, Servier et Pierre Fabre. Il a récemment assisté Lion Biotechnologies pour le traitement de questions réglementaires et de données personnelles en lien avec la réalisation d’essais cliniques en Europe, et a géré plusieurs contentieux en contrefaçon de brevets et de concurrence déloyale pour le compte d’un client dans le domaine des cosmétiques. Le cabinet a aussi assisté un groupe pharmaceutique sur la négociation d’accords de fourniture ainsi que sur sa restructuration au plan mondial. La collaboratrice Marie-Charlotte Mevel apporte également un soutien majeur au sein de l’équipe.

Ginestié Magellan Paley-Vincent est apprécié pour sa ‘bonne connaissance du métier de ses clients et sa disponibilité’. Le cabinet conseille des établissements de santé publics ou privés, des laboratoires médicaux et des professionnels de santé pour la gestion de leurs problématiques contractuelles et de gouvernance. A la tête de la pratique, Catherine Paley-Vincent a récemment défendu plusieurs docteurs dont la responsabilité est mise en cause dans des procédures au civil et au pénal. Elle a également assisté des entreprises et des individus pour le traitement de sujets réglementaires d’éthique médicale, et a conseillé un laboratoire sur le lancement d’un nouveau produit vétérinaire. Le cabinet est enfin sollicité pour intervenir sur la mise en place de structures de gouvernance, notamment en lien avec des projets de télémédecine et d’e-santé.

L’équipe du cabinet HOYNG ROKH MONEGIER est ‘extrêmement solide’ et dotée d’une forte expertise réglementaire et en matière de contentieux de brevets à laquelle font appel de grands groupes pharmaceutiques et des biotech. La pratique est codirigée par Benoît Strowel qui est ‘très expérimenté’ en contentieux de brevet et qui partage son temps entre les bureaux de Paris et de Bruxelles, et par Anne Servoir, une spécialiste reconnue de la matière réglementaire qui a récemment rejoint le cabinet en provenance d’Intuity. Le cabinet a notamment représenté Zeltiq Aesthetics dans plusieurs contentieux de brevets portant sur le processus de Cryolipolyse – un nouveau traitement minceur de réduction de la cellulite par le froid. Il a également été sollicité par de grands groupes pharmaceutiques pour intervenir dans le cadre de la mise sur le marché de nouveaux médicaments, pour la conduite de négociations avec les autorités administratives françaises ou pour le traitement de questions fiscales. Sanofi, Ferring Pharmaceuticals, Lundbeck et Audevard Laboratories sont clients.

Christophe Hénin d’Intuity conseille des groupes pharmaceutiques, des laboratoires et des start-ups spécialisées dans le secteur des dispositifs médicaux, sur la gestion d’une vaste gamme de dossiers. Le cabinet est reconnu pour sa très bonne expertise réglementaire, ainsi que pour ses compétences en matière de contentieux en responsabilité des produits et en droit de la concurrence. Anne Servoir a rejoint HOYNG ROKH MONEGIER.

Dirigée par Jean-Patrice Labautière, l’équipe de K&L Gates LLP est particulièrement performante pour la réalisation d’opérations de fusions-acquisitions et de private equity. Le cabinet s’est récemment illustré par son assistance à Sanofi dans le cadre du démantèlement de son activité commune avec Merck en Europe, et a conseillé la start-up américaine Axonics sur une levée de fonds de 35 millions d’euros. Nicola Di Giovanni est récemment intervenu sur la vente de plusieurs maisons de retraite.

Ardian, Riverside et Remedica sont clients.

Lmt Avocats fournit un conseil réglementaire et une assistance contentieuse à de grands groupes de santé. Le cabinet a ainsi représenté Boehringer Ingleheim dans un contentieux de concurrence déloyale dirigé contre Novartis et un de ses produits vétérinaires. Il a assisté plusieurs clients dans la gestion de problématiques liées à des accusations de publicité mensongère ou faisant suite à des atteintes à des dispositions réglementaires. L’équipe accompagne enfin ses clients dans le cadre d’opérations de croissance ou d’ouverture d’établissements de santé dans des juridictions étrangères et sur la négociation d’accords de licence. Antoine Lemétais et Olivier Samnyn sont en charge de la pratique.

L’excellente’ équipe de Norton Rose Fulbright a été particulièrement sollicitée en 2017. Le cabinet est doté d’une ‘expertise significative dans le domaine du droit de la concurrence’ avec Marta Giner Asins qui a notamment assisté Pfizer sur la gestion de sujets de droit de la concurrence liés à sa structure commerciale. Stéphane Sabatier a accompagné un groupe pharmaceutique allemand dans un projet de fusion et pour la réorganisation de ses activités en France. L’équipe a enfin traité les aspects de droit de la propriété intellectuelle et de droit fiscal soulevés par l’acquisition du Marseillais Trophos par Roche. Arnaud Sanz (of counsel) est également impliqué dans certains dossiers.

Pech de Laclause Bathmanabane & Associés a récemment conseillé des start-ups, des laboratoires et des groupes pharmaceutiques dans la gestion de sujets réglementaires en matière de données personnelles ou dans le cadre de la réalisation de projets d’e-santé. Le cabinet a aussi conseillé plusieurs laboratoires s’agissant de leurs obligations en matière de transparence suite à l’adoption d’une nouvelle législation. Michèle Anahory possède une forte expertise réglementaire, notamment pour le traitement des questions se rapportant aux prix des médicaments et à la négociation de partenariats. Elle accompagné une biotech dans le cadre de la mise sur le marché d’un nouveau produit.

Squire Patton Boggs traite principalement des contentieux en responsabilité pour le compte de fabricants de dispositifs médicaux et des groupes pharmaceutiques, y compris les procédures pénales et des litiges de type class-action. Valérie Ravit représente Huntsman dans un contentieux multi-juridictionnel en responsabilité de produit. Carole Sportes défend Siemens dans un contentieux de masse porté devant les tribunaux français en lien avec la maladie de Lyme. Le cabinet représente également l’assureur AIG dans plusieurs procédures engagées par un ancien assuré et relatives à de mauvaises pratiques médicales.

ENTRETIEN AVEC...

Des associés qui sont à la tête de leur cabinet ou d’un domaine d’expertise particulier confient au Legal 500 la façon dont leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

Pour en savoir plus, c’est ici