The Legal 500

Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon
19 RUE AUBER, 75009 PARIS, FRANCE
Tel:
Work +33 1 53 59 85 90
Fax:
Fax +33 1 53 59 85 96
Email:
Web:
www.ockham-avocats.com

David Guez et Marie-Anne Fabre, Associés

David Guez et Marie-Anne Fabre, Associés of Ockham Avocats expliques comment leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

A votre avis, quelles sont les principales différences entre Ockham Avocats et vos concurrents ?

La force du cabinet Ockham Avocats vient du fait que ses associés ont exercé pendant des années au sein de grands cabinets d'affaires de premier plan, français et internationaux. Ils y ont été formés et ont appris la rigueur, le sens de l’effort et l'exigence de la recherche constante de qualité. Cette formation d’excellence est sans aucun doute un atout apprécié de notre clientèle.

La configuration du cabinet Ockham Avocats (3 associés) et sa structure légère permettent d’offrir à ses clients un service sur mesure avec une approche maitrisée des budgets d’honoraires tout en conservant l'assurance que les dossiers seront personnellement suivi par les associés.

Selon vous, quels secteurs d'activité ou domaines d'expertise sont en train de se développer sur le marché? Comment peut-on l'expliquer?

Il nous semble entrevoir depuis deux ans environ une « uberisation » de la profession avec de plus en plus de sites internet qui proposent des modèles de contrats duplicables à bas prix. Notre propos n’est pas de dénigrer ce type de services qui peut se révéler utile mais cela ne remplacera jamais la relation privilégiée qu’un client peut avoir avec un avocat, le service sur-mesure que nous sommes à même d’offrir et l'expérience que nous pouvons mettre à disposition de nos clients et cela, tout en conservant un budget maitrisé et adapté au besoin de nos clients.

Par ailleurs, de nombreux clients, notamment du secteur des nouvelles technologies et de l'internet, nous demandent de leur proposer des mécanismes juridiques permettant de mettre en place de véritables sociétés "collaboratives" offrant la possibilité de faire participer au capital non seulement salariés et dirigeants mais également, ce qui est nouveau, un grand nombre de clients, prestataires et fournisseurs de l'entreprise. Cette tendance nouvelle nécessite d'être en mesure de concilier l'attractivité que représente le partage du capital, une certaine simplicité de fonctionnement et la maîtrise de l'actionnariat recherchée par les majoritaires.

Avez-vous pris récemment de nouvelles initiatives au sein du cabinet pour mieux répondre aux attentes de vos clients ?

Dès la création du cabinet, les associés du cabinet Ockham Avocats ont souhaité maintenir les standards de qualité exigeants auxquels ils ont été formés. Le cabinet a notamment intégré l'exigence croissante des clients dans le délai de traitement des dossiers.

Concernant plus particulièrement l'activité corporate, il nous semble important d’avoir un dossier informatique à jour pour chaque client avec un archivage juridique systématique des actes de société. L’accès à distance à ces dossiers permet de répondre plus rapidement à des demandes ponctuelles.

De manière anecdotique également, l’informatisation des procédures en droit des sociétés auprès des greffes via la clé sécurisée infogreffe permet un gain de temps appréciable pour le client.

Est-ce que l'usage des technologies a un impact sur la façon dont les cabinets communiquent avec leurs clients sur les services/prestations que vous pouvez fournir aux clients?

S'agissant d'une structure récente, l’usage des technologies a naturellement été intégré dès la création du cabinet Ockham Avocats. Il s'agit pour les associés d'un gage de réactivité, de disponibilité et de souplesse qui participe à l'essence même du cabinet.

Une partie de la clientèle du cabinet Ockham Avocats étant composée de start-ups et PME appartenant au secteur de l'internet, du digital et des nouvelles technologies, Ockham Avocats est familier avec cet environnement et ses problématiques.

Est-ce que vous pouvez nous donner un exemple pratique illustrant la façon par laquelle votre intervention a permis à l'un de vos clients de valoriser son entreprise?

Le dirigeant d'une start-up comprenant des fonds d’investissements au capital avait reçu de ses actionnaires une demande expresse de modifier la stratégie de l'entreprise et de se recentrer sur l’activité la plus porteuse.

Ockham Avocats a réfléchi avec le dirigeant sur la façon la plus intelligente en termes de cout, de stratégie d’entreprise et de délai pour céder les activités non stratégiques à divers acteurs (français et internationaux) afin de retrouver la confiance des actionnaires.

Ce recentrage d’activité notamment par la cession d’actifs s’est effectué sur une période de quelques mois et a contribué à une valorisation plus significative de la société notamment lors de la levée ultérieure de fonds.

Selon vous, qu'est-ce que les clients recherchent de leurs cabinet d'avocats? Un conseil stratégique? Et comment voyez-vous votre cabinet dans trois ans?

Il nous semble que le client attend de son conseil une approche globale de son entreprise et du marché dans lequel elle évolue. Cela passe donc nécessairement par une bonne connaissance de la société. L’avocat ne peut plus être cantonné à la rédaction des actes. Il doit être force de proposition.

En fusions acquisitions, nous espérons un cabinet qui s’inscrit sur le long terme qui grandira par l’association d’activités complémentaires mais avec une croissance maitrisée du nombre d’associés. Notre souci est de conserver un environnement de travail agréable et souple où chaque avocat a plaisir à travailler et à collaborer car cela se répercute naturellement sur la relation avec le client.