Laurent Cotret > August Debouzy > Paris, France > Profil de l'avocat

August Debouzy
7 rue de Téhéran
75008 Paris
France

Département

Corporate

Fonction

Associé

Carrière professionnelle

Associé au sein du département Corporate depuis 2015, Laurent Cotret a débuté sa carrière chez August Debouzy en 2006.

Il assiste ses clients français et étrangers dans le cadre des difficultés qu’ils rencontrent tant vis-à-vis de créanciers notamment bancaires que de litiges entre actionnaires ou de contentieux avec des cocontractants de nature à déstabiliser l’entreprise. Il a développé une forte pratique en restructuration et renégociation de dette financière.

Laurent Cotret conseille également ses clients dans leurs négociations et litiges éventuels avec des co-contractants en difficulté.

Laurent Cotret a été précédemment juriste financier chez Natixis. Il enseigne en master au CNAM et à l’université de Champagne.

Langues

Français | Anglais

Affiliations

Admission au barreau de Paris en 2006

Formation académique

  • Doctorat de Droit Privé, sous la direction du Professeur Causse, 2004
  • DEA de Droit Privé Général, 2000
  • Masters de Droit Privé, Université d’Aix en Provence, 1999

Classements des avocats

Paris > Entreprises en difficulté

August Debouzy est particulièrement sollicité par des débiteurs, mais intervient aussi pour le compte de grandes entreprises lorsque leurs principaux partenaires commerciaux font face à des difficultés majeures. Le champ d’expertises couvre l’ensemble de la gamme de dossiers propres aux entreprises en difficulté : restructuration de dettes et conciliation, procédures collectives, reprises d’actifs et contentieux. La pratique, menée par  Laurent Cotret et qui comprend notamment Charles Morel (qui a été nommé counsel en octobre 2021), peut s’appuyer sur les nombreuses expertises complémentaires disponibles en internes au cabinet – et notamment le pôle de droit social. L’équipe est mandatée de manière de plus en plus fréquente pour traiter des dossiers de place, ou des procédures particulièrement complexes (elle a notamment géré un dossier de procédures collectives né de la non certification financière d’une société cotée). Le cabinet intervient aussi dans un dossier très sensible politiquement concernant une compagnie maritime. Le volant d’affaires en cours couvre notamment les secteurs de l’immobilier, l’informatique, l’hôtellerie, l’industrie, l’aéronautique, le football, la presse et le commerce.