Profil du cabinet > GFK CONSEILS-JURIDIS > NICE, France

GFK CONSEILS-JURIDIS
455, Promenade des Anglais
Immeuble Nice Premier A
06200
France

Le cabinet : GFK CONSEILS-JURIDIS accompagne les grands groupes et les particuliers à hauts profiles, afin de les assister dans la définition de leurs stratégies, la résolution des litiges les préoccupant, et la définition du meilleur schème fiscal.

Spécialisé dans la gestion de crise, l’audit et l’arbitrage, le Cabinet coordonne l’ensemble des diligences à conduire. Par une veille juridique constante, les stratégies développées sont affinées et adaptées en temps réel.

Maintes fois primé pour la qualité de ses travaux, le cabinet GFK CONSEILS-JURIDIS a été élu «Best Luxury Multi-Family Office and Business Law Firm» 2019 et 2020 par les Luxury Lifestyle Awards, «Luxury Crisis Management Firm of the Year 2019» par European Business Magazine avec 40.000 voix, et «Best Reputational Consultancy and Business Law Firm 2020» par Executive Global Magazine. Également couronné «Banking and Finance Lawyer of the Year 2020» par Business Worldwide Magazine, et «Strategist of the Year 2020» par l’Institut EBM, GFK CONSEILS-JURIDIS officie par-delà les frontières, à New York où il a élu domicile sur Park Avenue, et à Dubaï où le cabinet s’est installé sur la célèbre Sheikh Zayed Road.

Department Name Email Telephone
Direction du Département Audit Romain Gerardin-Fresse
Direction du Département Expertise Juridique Romain Gerardin-Fresse
Ingénierie fiscal et financière Ségolène Kenney
Stratégie et gestion de crise Louise Allegri
Droit International des affaires Romain Gerardin-Fresse
Droit International des affaires Marc Parisio
Photo Name Position Profile
Mr Romain GERARDIN-FRESSE  photo Mr Romain GERARDIN-FRESSE
Autre(s) bureau(x) : New York, Dubaï
Personne(s) à contacter : Romain Gerardin-Fresse
Nombre d’associés : 2
Nombre total de collaborateurs (avocats, juristes, experts…) : 18

CLIENT : P. GEROME
ENTREPRISE/CABINET :  INTERCONTINENTAL PARTICIPATIONS
APPRECIATIONS : D’une écoute hors pair, Romain Gerardin-Fresse a une incroyable capacité à scanner la complexité d’une situation de façon globale.

Il identifie donc rapidement tous les domaines potentiellement impactés et les risques associés.

Son approche pluridisciplinaire et multiculturelle lui permet proposer des alternatives innovantes, des scénarios pragmatiques.

Notre processus de décision est donc grandement simplifié , ce qui facilité la mise en place d’un plans d’actions structuré.

Sa maitrise de l’art de la négociation et sa créativité sont également de véritables atouts dans les phases sensibles d’un projet.

J’apprécie en outre l’homme pour sa grande ouverture d’esprit, sa culture immense, son franc-parler.


CLIENT : C. SOULIÉ
ENTREPRISE/CABINET :  BUSINESS INFLUENCE NETWORK MAKER LTD.
APPRECIATIONS : Romain Gérardin- Fresse dit souvent qu’”il a la chance de choisir ses clients ». Je confirme qu’en tant que client, c’est une véritable chance de l’avoir à nos cotés ! »


CLIENT : A. DE VASONCELOS
ENTREPRISE/CABINET :  A’BEACH
APPRECIATIONS : Un cabinet à l’écoute de nos problématiques, d’une grande disponibilité et d’une réelle efficacité.

Gfk Conseils-Juridis a su identifier le problème, le résoudre, et nous accompagner dans la définition de nos stratégies et leur mise en place. Le meilleur allié que nous ayons trouvé.

Ils ont su comprendre, anticiper et résoudre.


CLIENT : E. BECCARIA
ENTREPRISE/CABINET :  DOMAINE HÔTELIER AEVA
APPRECIATIONS : Romain Gerardin-Fresse et son cabinet sont les stratèges qui ont permis au domaine hôtelier de conserver son rang, et de se maintenir économiquement dans une période trouble. Ils ont audité nos circuits économiques, ont optimisé les actes de gestion, ont réduit les postes de charge qui était inutiles ou superflus, et ont ainsi permis au Domaine de garder le cap en pleine crise. Des As de la gestion de crise.


CLIENT : C. VIALETTE
ENTREPRISE/CABINET :  CVTP AIMA
APPRECIATIONS : Disponibles, intelligibles et réactifs. Une réelle connaissance du droit et de la gestion du risque. Grace à GFK Conseils, nous avons pu nous développer à l’international et atteindre des cibles et des objectifs qui auraient difficilement pu l’être autrement. Une vraie qualité juridique et stratégique. Nous en sommes très satisfaits.


CLIENT : H. DUCRY
ENTREPRISE/CABINET :  “LE CHASTELLARES”
APPRECIATIONS : Romain Gerardin-Fresse et son cabinet ont permis de sauver notre établissement.

Nous étions en grande difficulté suite à la crise sanitaire. Ils ont su nous obtenir des aides d’État, constituer un dossier afin que la Banque Publique d’Investissement nous accorde un financement, et ont fait la jonction avec les acteurs publics et institutionnels en restructurant notre schéma de travail et en créant de la confiance, que nous avons honorée.

Nous sommes fiers et apaisés d’avoir le cabinet à nos côtés

Romain Gerardin-Fresse, Conseil Stratégique – Associé

A votre avis, quelles sont les principales différences entre Gfk Conseils-Juridis et vos concurrents?

Notre cabinet est un véritable outil multifonction haut de gamme qui répond à la moindre exigence de ses clients. Notre rôle est d’absorber les problèmes rencontrés par nos clients pour ensuite les disséquer, les analyser et les résoudre, en ne négligeant aucun aspect.

C’est pourquoi nous nous attachons à nous entourer des meilleurs collaborateurs et partenaires dans les domaines du droit, de la fiscalité, de la comptabilité, de la communication et de l’audit.

Nous disposons d’un réseau relationnel parmi les plus développés et les plus efficaces, qu’il s’agisse des milieux d’affaires, des milieux politiques ou diplomatiques.

Nous sommes en mesure de solutionner les problèmes, définir des stratégies à court, moyen ou long terme, et d’accompagner nos clients dans leur croissance et leur développement à l’international.

Nous sommes un support plurifonctionnel qui englobe la stratégie fiscale, juridique et financière, au plus haut nouveau d’exigence.

Selon vous, quels secteurs d’activité ou domaines d’expertise sont en train de se développer sur le marché? Comment peut-on l’expliquer?

Nous bénéficions d’une solide réputation dans l’audit et la gestion de crise.

Auditer, comprendre, trouver, résoudre, traiter, prévenir. Ce sont les maîtres mots du cabinet.

L’expertise juridique est à la base de notre métier.

Sans expertise juridique poussée, il est impossible de dispenser un conseil solide, efficace et de fournir une réelle protection à nos clients.

L’expertise juridique n’est pas une application simpliste des Lois et des textes législatifs.

Elle résulte de la Doctrine, de l’étude des textes et de leur interopérabilité.

Être un bon expert juridique nécessite des recherches poussées sur des situation particulières, afin de définir la meilleure des stratégies juridiques.

La veille juridique permet d’anticiper les modifications à venir et les évolutions qu’il faut envisager afin que les intérêts de nos clients soient toujours préservés.

Dans le monde actuel, les évolutions en matière fiscale sont constantes, et la taxation du capital une solution souvent plébiscitée par les États, à de très rares exceptions près.

Il nous faut donc anticiper et prévenir ces changements, pour que les stratégies mises en place soient toujours performantes et adaptées.

Le stratège est un joueur d’échecs, qui se doit d’avoir toujours d’anticiper les coups de l’adversaire.

Nous allons continuer à développer notre département expertise.

Avez-vous pris récemment de nouvelles initiatives au sein du cabinet pour mieux répondre aux attentes de vos clients?

Nous avons fait évoluer la notion de conseil, et avons posé un postulat différent de ce qui était connu jusque lors, en cherchant à lever les barrières qui rendaient hermétiques nombre de professions pourtant tellement mutuellement bénéfiques et dont la synergie de l’inter entrainement est parfaitement vertueuse.

Nous intervenons afin de décharger le client de la totalité des contraintes qui peuvent être liées de près ou de loin au litige ou à la difficulté qu’il rencontre.

Nous traitons la cause, et nous prévenons la conséquence.

Est-ce que l’usage des technologies a un impact sur la façon dont les cabinets communiquent avec leurs clients sur les services/prestations que vous pouvez fournir aux clients?

Notre présence internationale rend impératif le recours à la technologie.

Cela nous permet de dispenser nos conseils et développer notre assistance tout en mutualisant les interactions depuis les trois pôles géographiques où nous sommes actuellement implantés : l’Europe, les États-Unis et le Moyen-Orient.

La technologie améliore également sensiblement l’optimisation de la veille juridique et documentaire qui permet d’affiner les stratégies que nous définissons.

Est-ce que vous pouvez nous donner un exemple pratique illustrant la façon par laquelle votre intervention a permis à l’un de vos clients de valoriser son entreprise?

Certaines personnalités publiques ou grands groupes font appel à̀ notre cabinet, notamment afin de lui confier la gestion d’une situation de crise.

Il peut s’agir d’un scandale sanitaire, de remous provoqués par la révélation d’une affaire financière embarrassante, ou une problématique plus personnelle. Nous avons alors à̀ traiter la cause et la conséquence du problème. En cela, au-delà̀ du solutionnement de la problématique ou du contentieux, nous nous attachons à̀ préserver ou réparer l’image de notre client qui pourrait souffrir des ravages de l’hyper médiatisation dans laquelle notre société́ évolue aujourd’hui.

La crise est le cas typique pour lequel il nous faut agir avec précision quasi chirurgicale, en un temps record et dont l’approche globale doit être pertinente et sans écueil. Déstockage de l’information, sécurisation juridique de ses actifs, circonscription du scandale, la mutualisation de tous les acteurs (experts, avocats, communicants, …) offre à notre client touché par une épreuve de la sorte la sensation d’être protégé́, accompagné et défendu, sans qu’un seul volet ne soit laissé pour compte.

Être rasséréné dans une tourmente telle que celle-ci est vital, pour qu’il puisse assurer efficacement sa défense et que l’impact économique, social et personnel soit minimisé a maxima.

Selon vous, qu’est-ce que les clients recherchent de leurs cabinet d’avocats? Un conseil stratégique? Et comment voyez-vous votre cabinet dans trois ans?

Le fort engagement social et environnemental de notre cabinet est un vecteur non négligeable de motivation pour nos clients. Nous avons à̀ cœur de participer au développement d’une économie bienveillante, où le profit est source de redistribution volontaire.

Les mécanismes fiscaux qui existent et que nous conseillons à nos clients (dons, mécénats, …) leurs permettent d’allier philanthropie et stratégies d’entreprise.

Nous essayons d’insuffler aux chefs d’entreprises ou aux personnalités publiques que nous conseillons une mécanique de partage, notamment via la sensibilisation à des projet d’utilité́ sociale ou à̀ vocation Humanitaire.

Fort de notre belle réussite et de la confiance de nos clients, nous voulons renforcer encore davantage notre engagement, et poursuivre cette sensibilisation accrue, pour qu’un nouveau circuit interéconomique de gain mutuel, avec le soutien de tous, administration, dirigeants et associations, puisse voir le jour.

Nous enregistrons une croissance annuelle à 2 chiffres, et nous développons notre groupe à l’international en y renforçant notre présence.

Après avoir ouvert un bureau à Dubaï et New-York durant l’année 2019, nous allons en ouvrir un à Londres et à Singapour cette année, afin de répondre à la forte demande qui émane du marché anglo-saxon et asiatique.