Virginie Devos > August Debouzy > Paris, France > Profil de l'avocat

August Debouzy
6-8, AVENUE DE MESSINE
75008 PARIS
France

Département

Social

Fonction

Associé

Carrière professionnelle

Associée depuis 2005 au sein de l’équipe Droit social, Virginie Devos accompagne ses clients dans la gestion de l’évolution et de la transformation de leur organisation ainsi que dans la gestion de leur fonctionnement au quotidien.  Pragmatique, elle construit avec ses clients la solution juridique la mieux à même d’atteindre l’objectif assigné, en prenant en compte l’environnement politico-économique, l’acception du corps social dans lequel évolue son client.

Régulièrement interviewée sur des questions de droit social  et ayant à cœur de partager ses connaissances et son expertise, Virginie Devos enseigne à l’école du droit de l’entreprise de Montpellier.

Avant de rejoindre notre cabinet, Virginie Devos a fait ses armes au sein du Cabinet Deloitte & Touche devenu Taj puis au sein du cabinet Jacques Barthélémy.

Langues

Français, anglais

Affiliations

Admission au barreau des Hauts de Seine en 1994

Formation académique

– Certification de spécialisation en droit du Travail, en droit de la sécurité sociale et protection sociale

– DESS-DJCE de droit des affaires à l’Université de Montpellier, 1993

– Diplôme de magistère de droit des affaires à l’Université de Montpellier, 1993

Classements des avocats

Paris > Droit social

August Debouzy est doté d’un large effectif, fort d’une quarantaine d’avocats. Ils conseillent un portefeuille de clientèle de premier plan, constitué de grandes entreprises françaises et de grands groupes internationaux. Le cabinet se voit confier la gestion de dossiers complexes et à forts enjeux. Il est régulièrement en charge de grands projets de transformation et de restructuration stratégiques, impliquant des réductions de masse salariale de grande ampleur. Le cabinet gère également les aspects sensibles de droit social entourant de grands dossiers de procédures collectives et de faillite. L’expérience du cabinet est également recherchée pour le traitement des contentieux collectifs de masse et des litiges individuels sensibles, portant notamment sur des départs de dirigeants, des problématiques de paiement de bonus et de rémunération, ou des accusations de harcèlement. Le cabinet est ainsi intervenu pour le compte d’une grande entreprise dans un litige l’ayant opposé à un de ses cadres dirigeants et dont les montants en jeu étaient particulièrement élevés. A la tête de la pratique, Emmanuelle Barbara se range parmi les plus grandes de référence du marché. Sont également fortement recommandés : Fabienne HaasMarie-Hélène BensadounVirginie DevosEric MancaCatherine Le ManchecAnaïs Qureshi et Diane Reboursier (counsel).