Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Secteurs et industries > Luxe

Index of tables

  1. Luxe
  2. Les grands avocats de demain
  3. Les grands avocats du marché

Les grands avocats de demain

  1. 1

Les grands avocats du marché

  1. 1
    • Alyssa Auberger - Baker McKenzie
    • Gaëtan Cordier - Eversheds Sutherland (France) LLP

La pratique d'Artemont dans le secteur du luxe est codirigée par Farid Bouguettaya et Philippe Clément, qui sont appuyés par la collaboratrice Alice Gautron, qui exerçait auparavant au sein de Bardehle Pagenberg. Le cabinet conseille quelques-unes des plus prestigieuses marques de luxe, dont Saint Laurent, Christian Lacroix et plus récemment Gucci, sur un large ensemble de problématiques. Il assiste Kering en matière de droit de la propriété intellectuelle, et a conseillé la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent sur des questions de partenariat, de parrainage et d'accords de licence. Il a enfin représenté Boucheron dans un litige de marques et de droits d'auteur face à WY Productions et l'agence publicitaire Marques & Films.

August Debouzy déploie un large ensemble d'expertises, couvrant notamment le droit de la propriété intellectuelle et des nouvelles technologies, l'immobilier et le droit social, au service d'une clientèle haute de gamme. Six associés sont particulièrement impliqués dans la pratique, notamment Mahasti Razavi, qui est à la tête du cabinet, et Véronique Dahan (counsel) qui ensemble conseillent notamment Valentino et le joaillier italien Repossi pour la protection de leurs marques et modèles. Mahasti Razavi a également agi de concert avec Florence Chafiol et la spécialiste du droit de la distribution Alexandra Berg-Moussa - qui a récemment été faite associée - pour accompagner une grande marque de luxe dans la négociation d'un partenariat mondial avec une plateforme en ligne, ainsi que sur la gestion de problématiques de conformité, notamment de données personnelles et de GRPD. Les collaboratrices Noémie Tashjian et Laure Arnon-Duquesnoy sont également recommandées.

Alyssa Auberger dirige le groupe consumer goods and retail industry de la firme américaine Baker McKenzie au plan global. Récemment, elle a conseillé L'Oréal lors de la cession de The Body Shop au Brésilien Natura Cosméticos pour un milliard d'euros. L'avocate de contentieux Katia Boneva-Desmicht assiste une grande marque de mode pour la protection de son réseau de distribution sélectif. Spécialiste du droit social, Denise Broussal a accompagné un grand client dans la mise en place d'un nouveau système informatique de RH. Eric Lasry a conseillé Qatar Luxury Group, en qualité d'actionnaire majoritaire de Le Tanneur & Co, sur la recapitalisation du groupe de maroquinerie puis de sa cession à Tolomei Participations.

La pratique de Bird & Bird dans le domaine du luxe est intégrée au sein du groupe consacré au secteur de la vente et de la consommation au plan global. Le cabinet offre un large éventail de compétences, y compris en droit des sociétés, en droit commercial et en droit de la propriété intellectuelle. Anne-Charlotte le Bihan dirige la pratique de droit de la propriété intellectuelle, et Alexandre Vuchot celle du droit de la concurrence et de la distribution. Ariane Mole, qui est l'une des meilleures expertes du marché pour les questions de données personnelles, a conseillé une grande marque de spiritueux pour ses sujets de mise en conformité avec le règlement européen RGPD, impliquant la révision de contrats avec des fournisseurs et vendeurs. Aux côtés de Stéphane Leriche, elle a également conseillé un groupe de mode français sur l'établissement d'une stratégie dans la sphère numérique suite à sa présence commerciale sur internet. Anne-Charlotte le Bihan et Géraldine Arbant ont récemment été mandatées dans plusieurs dossiers de protection des droits de propriété intellectuelle. Laurence Clot s'occupe des sujets de droit fiscal.

La pratique de Dentons peut s'appuyer sur de nombreuses expertises dont les figures centrales en sont: Odile Caron (senior counsel) pour les questions commerciales et de distribution, David Masson pour le droit de la propriété intellectuelle, l'avocate fiscaliste Sandra Hazan et Jean-Marc Grosperrin qui traite les sujets corporate. Le cabinet, et notamment Pascal Chadenet, a conseillé une maison de couture indépendante pour la négociation d'un partenariat stratégique avec un grand groupe international. Olivier Genevois a assisté Piquadro pour l'acquisition de Lancel. Marianne Schaffner, arrivée de Dechert LLP au premier trimestre 2018, a représenté une grande marque de luxe dans un contentieux en contrefaçon de marques et de concurrence déloyale face à un groupe de mode. Enfin collaborent également à la pratique; la spécialiste du droit de la propriété intellectuelle Isabelle Leroux (senior counsel), et Frédérique Meslay-Caloni qui est une experte en droit social.

Gaëtan Cordier est à la tête de la pratique d'Eversheds Sutherland (France) LLP dans le domaine du luxe, au plan global. Il travaille en étroite collaboration avec la spécialiste du droit social Déborah Attali qui conseille également une clientèle haut de gamme dans son domaine d'expertise. De grandes marques de luxe font appel au cabinet pour traiter des questions de droit de la propriété intellectuelle, de distribution et de concurrence déloyale.

La pratique de Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I. réunit les expertises de Joëlle Salzmann qui conseille ses clients sur des questions de distribution sélective et d'e-commerce, d'Antoine Choffel qui traite des dossiers de droit de la concurrence, et de nombreux associés experts du droit social, de la propriété intellectuelle et du droit des sociétés. Le cabinet assiste sa clientèle pour la protection de ses portefeuilles de droits intangibles et dans la gestion de contentieux en droit social. Dans ce cadre, il intervient notamment pour la saisie contrefaçon de produits portant atteintes aux marques de ses clients. Louis Vuitton, Moët Hennessy et Dior sont clients.

ATURQUOISE conseille ses clients en matière de droit de la propriété intellectuelle, notamment sur des questions d'accords de licence et de parrainage, ainsi que dans la gestion du contentieux. Anne-Marie Pecoraro assiste des créateurs; des stylistes et des artistes, dans la protection de leurs œuvres et la gestion de leurs marques et actifs intangibles.

La boutique de droit de la propriété intellectuelle Candé Blanchard Ducamp consiste en cinq avocats emmenés par Patrice de Candé, Julien Blanchard et Claire Herissay-Ducamp. Le cabinet a récemment aidé ses clients à lutter contre la revente de produits contrefaits, ainsi qu'à l'usurpation de leurs marques et modèles. La base de clientèle comprend de grandes marques de luxe, notamment dans les secteurs des cosmétiques et la mode.

La pratique d'Hogan Lovells (Paris) LLP est supervisée par Olivia Bernardeau-Paupe (counsel) et rassemble un ensemble d'expertises diversifiées. Thierry Meillat assiste Puig pour ses problématiques de droit social. Marie-Aimée de Dampierre est intervenue dans plusieurs litiges importants, concernant des importations parallèles de produits contrefaits. Winston Maxwell apporte enfin sa contribution dans le domaine du droit des sociétés. L'avocat contentieux Thomas Rouhette a quitté le cabinet pour ouvrir le bureau parisien de Signature Litigation AARPI.

Chez K&L Gates LLP, Claude-Etienne Armingaud et Etienne Drouard assistent leur clientèle sur des sujets liés aux nouvelles technologies et à la protection des données personnelles. Le cabinet a récemment conseillé Coty concernant l'incorporation d'émetteurs dans ses produits afin de surveiller l'ensemble de la chaine de commercialisation; de la conception jusqu'à la vente. L'équipe a aussi assisté ses clients sur le remodelage de leur système informatique et dans la gestion de questions de données personnelles et en lien avec des plateforme d'e-commerce.

Chez Meridian, Julien Canlorbe et la collaboratrice Emilie Mounic représentent des marques de mode dans la gestion de procédures en saisies contrefaçons de produits revendus sur le marché noir. Vincent Vilchien agit pour le compte d'un groupe média dans un litige de droit de la propriété intellectuelle suite à la publication d'un article sarcastique. Le cabinet conseille de grandes marques spécialisées dans les secteurs des spectacles, de la gastronomie et des spiritueux.

ENTRETIEN AVEC...

Des associés qui sont à la tête de leur cabinet ou d’un domaine d’expertise particulier confient au Legal 500 la façon dont leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

Pour en savoir plus, c’est ici